Stopper le lobbying des opérateurs téléphonistes

Vous exposeriez-vous 24h sur 24h à l’amiante, au DDT, à l’éther de Glycol ? Alors pourquoi l’accepteriez-vous de la téléphonie mobile, du Wifi, d’un DECT ? classés dans le Groupe 2B – potentiellement cancérigène – par l’OMS le 31 Mai 2011.

Malgré la résolution 1815 du Conseil de l’Europe datant de 2011, la France est à la traîne en matière d’exposition de sa population aux hyperfréquences.

Voir le texte de la résolution

Pour tenter de changer la donne, une pétition est actuellement disponible sur le site Avaaz.

« Pourquoi c’est important

Par la voie classique des pétitions, les maires n’ont aucun pouvoir de réglementer les émissions d’ondes des antennes téléphoniques, ni d’imposer les limites européennes.
Nous, citoyens, ne pouvons que contrôler les niveaux après installation des antennes, par des organismes dépendants des opérateurs, à nos frais. La pollution électromagnétique en augmentation constante provoque des leucémies infantiles, des tumeurs cérébrales, des dégénérescences des cellules du cerveau (Alzheimer), etc., rapports médicaux à l’appui.
Les antennes doivent faire l’objet de règles strictes et une mise en garde doit être imposée sur tout objet émettant des ondes : portables, tablettes, I-pod, babyphone, wifi, plaques à induction, etc. Il en va de la santé publique.
Le gouvernement tire profit de son laxisme envers les opérateurs au mépris de notre santé à tous.
Soyez nombreux à signer cette pétition et à la faire circuler au plus grand nombre autour de vous. »

Pour signer la pétition cliquez sur ce lien :

http://www.avaaz.org/fr/petition/stopper_le_lobbying_des_operateurs_telephonistes/?exUNFab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *