Mise en avant

La nuit, éteins ton WIFI! (partie 1)

La nuit, éteins ton WIFI?

Notre pays est tristement célèbre pour sa consommation élevée de somnifères. Avec tous les conséquences sanitaires dues à l’accoutumance et aux effets secondaires. Selon un rapport d’avril 2017 de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé, 117 millions de boîtes de benzodiazépines, une famille de médicaments prescrits comme anxiolytiques ou somnifères, ont été vendus en France en 2015.

Impressionnant, non? Mais quel est le rapport avec le Wifi?!? Selon moi, Wifi et qualité du sommeil sont intimement liés. Et je vais t’expliquer pourquoi. Mais, avant cela, quelques questions…

Et toi, comment dors-tu? As-tu des difficultés à t’endormir? Te réveilles-tu la nuit? Ton sommeil est-il de qualité ? Est-il profond? Reposant? Ressourçant? Ou bien, as-tu la sensation de n’avoir jamais assez dormi? D’avoir un sommeil léger qui ne recharge pas tes batteries? Le matin, es-tu épuisé quand le réveil sonne?

Et toi, tu prends des somnifères ou tu éteins ton Wifi?

Et si tu commençais par éteindre ton WIFI la nuit? Comme un rituel avant d’aller te coucher… Tu éteins toutes les lumières, tu éteins le WIFI. Ou en programmant ce moment de paix pour ton cerveau directement sur le site de ton fournisseur d’accès.

Il y a plusieurs cas de figures. Je te mets ici les liens vers les modes d’emploi des principaux fournisseurs :

Nous sommes bien d’accord? Les problèmes de sommeil ne sont tous pas dus au Wifi. Ils sont bien sûr multi-factoriels. Et ce qui est valable pour l’un n’est pas forcément valable pour l’autre.

Quelques exemples au hasard :

  • un repas trop copieux le soir avec de la viande (rouge) de préférence t’assurera une nuit agitée,
  • un organe en souffrance, comme un foie surchargé, devenu paresseux car il n’en peut plus… là, tu te réveilleras certainement et systématiquement vers 4h du matin,
  • une vessie qui abrite à ton insu une bactérie et la pause pipi nocturne deviendra un rituel quotidien! Certains te diront : ben, oui, ma p’tite dame, c’est la vieillesse! et tu les croiras. Et peut-être accepteras-tu cela comme une fatalité,
  • des soucis au travail dus à une mauvaise ambiance, des inquiétudes face à tes moyens financiers, tout cela générant du stress et ton mental en surchauffe n’arrivera plus à déconnecter.
  • et la liste est infinie, car chacun est unique.

Parce que le cerveau des enfants est fragile, éteins ton WIFI la nuit!

Mais, avant d’entrer dans toutes ces considérations complexes, il est une chose extrêmement simple à faire, facile à mettre en place, vraiment à la portée de tous, c’est d’éteindre ton WIFI la nuit. Pourquoi?

Voici plusieurs raisons essentielles à comprendre :

  • la mélatonine, hormone du sommeil, secrétée par l’épiphyse ou glande pinéale est extrêmement sensible aux champs électromagnétiques, de hautes fréquences (pulsées en basse fréquence, à 10 Hz en ce qui concerne le WIFI) ou simplement de basses fréquences (je pense ici au réseau électrique 50 Hz),
  • la barrière hémato-encéphalique (BHE), filtre hydrophobe ne laissant passer que des éléments utiles au cerveau, devient perméable sous l’effet des rayonnements HF, et notamment des hautes fréquences pulsées dont le Wifi fait partie. Cela signifie en clair qu’une fois qu’elle n’est plus étanche, elle laisse passer des micro-organismes pathogènes. Des parasites, bactéries, virus et surtout des métaux lourds : aluminium, mercure, plomb, cadmium, nickel, chrome. Et il faut savoir que, chez les enfants, cette barrière est encore en formation. Elle est donc moins épaisse et plus fragile que dans le cerveau des adultes,
  • la barrière intestinale, barrière « sang-intestins », filtre hydrophobe ne laissant passer que des éléments autorisés dans la circulation sanguine via l’intestin, devient elle aussi perméable sous l’effet des rayonnements HF pulsés. La porosité intestinale va altérer grandement les capacités digestives, favorisant toutes sortes de maladies,
  • et ton cerveau a de fortes chances de se mettre en résonance avec la fréquence pulsée du WIFI à 10 Hz t’empêchant d’aller explorer les phases du sommeil profond. Je t’expliquerai cela dans la 2e partie de ma lettre, qui sera publiée prochainement.

Les ondes, des effets thermiques et athermiques avérés sur le vivant

Toutes ces choses sont connues depuis fort longtemps. Et pourtant, on feint de le savoir, enfin surtout les lobbies de la téléphonie mobile et des technologies sans fil. La NASA a fait de multiples études sur l’impact biologique des hautes fréquences pulsées. Elle a publié ses conclusions en 1971.

En 1971!!! Je répète, tellement c’est énorme, en 1971. Eh, oui, tu as bien lu… Malheureusement, il y a tellement d’argent en jeu avec le développement des nouvelles technologies, que le politiquement correct nous serine qu’il n’y  a pas d’études fiables sur le sujet.

Si cela t’intéresse, je t’invite à explorer les travaux du Pr Martin L. Pall. Ce n’est pas le premier illuminé du coin, que nenni! C’est un Professeur émérite de biochimie et de sciences médicales fondamentales de la Washington State University (https://www.researchgate.net/profile/Martin_Pall).

Les travaux du Pr Martin Pall sur le calcium intra- et extra-cellulaire

Tu y apprendras des choses tout à fait intéressantes. A commencer par ce phénomène fondamental à comprendre quand on considère l’impact biologique des hautes fréquences sur le vivant :

  • les hautes fréquences provoquent un déséquilibre au cœur des cellules,
  • ce déséquilibre pousse le calcium qui est extra-cellulaire à pénétrer dans la cellule via les canaux calciques,
  • cet excès de calcium intra-cellulaire produit de grandes quantités d’oxyde nitrique,
  • cela induit la production de péroxynitrite qui, à son tour, induit la production de radicaux libres et de stress oxydatif.

Selon Wikipédia, l’ion peroxynitrite et l’acide peroxynitreux sont connus depuis le début du XXe siècle. Mais ces deux entités prennent, depuis le milieu des années 1990, une importance croissante pour comprendre de nombreux phénomènes cellulaires.  En particulier, pour expliquer le phénomène de suicide cellulaire dit « apoptose ».

Je mets ici le lien vers la conférence en PDF que Pr Martin Pall propose à ce sujet. Merci à Robin des Toits pour le PDF : https://www.robindestoits.org/attachment/564080/

Les effets thermiques et athermiques des hautes fréquences dont le Wifi fait partie

En bref, il faut retenir que les hautes fréquences pulsées ont  :

  • des effets thermiques, conséquence de l’accumulation d’énergie dans les tissus vivants,
  • et des effets athermiques. Ils sont bien sûr niés depuis 50 ans, car il y a trop de pognon en jeu. En voici quelques-uns sur :
          1. les yeux,
          2. le système auditif :  je pense notamment aux acouphènes,
          3. les organes reproducteurs : de plus en plus de jeunes femmes et jeunes hommes sont stériles,
          4. le système nerveux ,
          5. le sang,
          6. la perméabilité des barrières biologiques naturelles…
          7. cela peut même entraîner des ruptures de l’ADN, des aberrations chromosomiques. Et qui dit ruptures de l’ADN, dit cancer, en clair!

Un geste simple pour l’intégrité du cerveau : éteins le WiFi!

Comme tu le sais peut-être, je suis géobiologue. Et j’interviens dans les maisons pour harmoniser les lieux, c’est-à-dire pour les remettre en cohérence avec le vivant. Pourquoi fait-on appel à moi? Généralement parce qu’il y a un problème de sommeil, un souci de santé ou un malaise dans la maison. La proximité d’une antenne-relais de la téléphonie mobile peut aussi être une source d’inquiétude qui motive les gens à m’appeler.

Quand j’arrive au domicile des personnes, je dégaine mon Acoustimeter. C’est un détecteur de hautes fréquences. L’appareil se met à hurler et affiche des valeurs bien souvent proches de son maximum, c’est-à-dire 6 V/m.

6 V/m, c’est énorme. Le curseur est dans le rouge! Les seuils de risque que nous appliquons à l’Institut de Géobiophysique Apppliquée sont bien inférieurs. 0,06 V/m à l’extérieur et 0,02 V/m à l’intérieur. La différence est conséquente. Je reviendrai plus tard, dans mon 2e article, sur ces seuils de risque.

Des dizaines de réseaux partout, et moi, et moi, et moi! Eteins ton Wifi!

Quand les gens éteignent et débranchent tout ce qui est connecté chez eux  :

  • le téléphone DECT. Posé sur sa base, quasi plus personne ne l’utilise. Et pourtant il te pollue 24h/24 et 7J/7, sauf s’il est réglé sur son mode FULL ECO DECT. Peu de gens le savent…
  • le Wifi de la box, du portable, de l’ordi, des tablettes,
  • la console Wii des enfants. Même si tu ne l’utilises pas, elle te pollue intensément,
  • les connexions actives en Bluetooth
  • etc.,

Eh bien, quand on éteint tout cela, on tombe dans des valeurs bien plus acceptables. Aux alentours de 0,6-0,8 V/m. Évidemment, cela reste encore assez élevé… Certes, on est loin d’être dans la forêt. Mais c’est déjà mieux!

J’entends les remarques des sceptiques au loin… Oui, c’est bien beau tout ça! Mais il suffit d’allumer un ordinateur, une tablette ou un téléphone, pour voir la multitude des réseaux Wifi disponibles aux environs. Alors… à quoi bon éteindre mon Wifi!?!

Un vieil adage nous dit qu’il vaut mieux commencer par balayer devant sa propre porte… Gardons à l’esprit que l’on est toujours plus loin du Wifi des voisins que de son propre Wifi. Et l’on sait qu’au-delà de 7 mètres de la source émettrice du Wifi, la nocivité est moindre, voire négligeable.

La question des ondes vous préoccupe? Vivre dans un environnement le plus sain possible vous tient à cœur? Alors faites harmoniser votre lieu d’habitation ou de travail. N’hésitez pas à me contacter. Je suis à votre écoute pour répondre à vos questions.

A bientôt pour la suite de cet épisode sur le Wifi.

En attendant, je vous laisse écouter ce clip musical sur le danger des ondes. Il résume bien la situation! Alors: éteins ton Wifi la nuit et dès que tu ne t’en sers pas. Et privilégie les connexions filaires.

Prenez bien soin de vous,

Agnès B.

 

Mise en avant

La technique des points de Knap

Régénérer le corps, vider ses poubelles

Notre corps est une véritable usine à produire des déchets, et cela tout simplement parce que nous sommes en vie. Et comme notre corps abrite des milliards de bactéries, certaines indispensables (elles assurent tout le boulot de la digestion), d’autres plus pathogènes, ainsi que des virus… tout cela produisant aussi déchets et toxines, cela fait un sacré paquet de déchets à traiter.
Il arrive parfois que le service de l’évacuation des déchets, les éboueurs du corps, les émonctoires (avec le foie qui rejette les déchets dans la bile, les intestins dans les selles, les reins par l’urine, la peau par la sueur et les voies respiratoires par l’air expiré) soient surmenés. Il existe de multiples raisons à ce surmenage :  le stress, la tristesse et toutes les émotions négatives, les métaux lourds, la pollution et/ou une alimentation inadaptée, peu nutritive, pauvre en vitamines, oligo-éléments, fibres, qui favorise l’acidité et lui donne encore plus de travail. Lorsque le corps est trop encrassé, ca fait mal!
La technique des points de Knap a été élaborée en vue de favoriser la régénération du corps par l’élimination des déchets, toxines et poches d’acide urique. En activant le métabolisme, en renforçant le système immunitaire, en réduisant le stress, la technique des points de Knap se révèle une pratique de « dépollution » du corps afin de rester jeune et souple le plus longtemps possible.
C’est une technique holistique, simple et très efficace pour enlever les blocages énergétiques dans les zones de tension et permettre à l’énergie vitale de circuler à nouveau librement pour rétablir un bon fonctionnement du corps. Les point de Knap se travaillent par acupression sur des zones réflexes précises du corps.

Cocorico, c’est une technique française!!!

Gëorgia Knap (1866-1946), comme son nom ne l’indique pas, était français. C’était un biologiste, partisan de la naturopathie et inventeur de génie. Il vécut à Troyes où il fit des recherches concernant le processus du vieillissement et la régénération du corps humain.
Avec le développement de cette technique revitalisante, Knap a prouvé sur son propre corps que le corps humain a la capacité de se régénérer et qu’à 70 ans, on peut n’en paraître que 40!

Il a notamment mis au point une méthode pour « poncer » certains points du corps, les 18 points majeurs et les points mineurs, et soulager  ainsi très rapidement diverses douleurs. Pour les crises de sciatique, les résultats sont tout simplement fantastiques!

Les points de Knap ont été cartographiés dans les années 1930, au cours de ses recherches sur le vieillissement et la régénération du corps humain. Le travail par pression des doigts sur ces points nettoie les toxines qui s’y sont accumulées et stimule des zones réflexes sur tout le corps.

D’après Knap, la mise en évidence de ces points est « née d’une importante et longue étude des phénomènes inexpliqués de la névralgie sous toutes ses formes, de la rétention des nerfs et des muscles, et plus particulièrement de la classification des déchets alimentaires, producteurs d’acide urique, et de leur action néfaste sur des emplacements précis de l’anatomie humaine.»

La méthode Knap: rajeunissement, bienfaits, indications et contre-indications

La méthode de Knap pour rajeunir et régénérer le corps comporte trois axes principaux:

  • pratiquer régulièrement le massage des points de Knap,
  • avoir une alimentation saine et équilibrée,
  • éviter l’alcool et le tabac,
  • pratiquer une exercice physique,
  • gérer son poids.

Quelques bienfaits des points de Knap :

– activation des forces innées d´auto-guérison
– entretien de la santé
– relâchement des contractions musculaires
– renforcement du système immunitaire
– amélioration de la circulation sanguine
– désintoxication et purification
– détente et équilibre
– effet rajeunissant
– réduction du stress
– activation du métabolisme

Indications et contre-indications des points de Knap

Indications

Le massage des points de Knap est indiqué en cas de :

  • douleurs rhumatismales ou musculaires,
  • lumbago,
  • torticolis,
  • sciatiques,
  • crispations, de tension ,
  • troubles circulatoires,
  • sinusites,
  • troubles digestifs, troubles viscéraux,
  • états de fatigue, perte de vitalité.

Contres-indications

Il y en a peu. Le ponçage des points de Knap est contre-indiqué en cas de :

  • phlébite,
  • hémorragie,
  • hématome,
  • fracture,
  • rupture ligamentaire et de déchirure musculaire.

L’action de cette méthode se manifeste sur les plans suivants :

– Les douleurs : les recherches de Knap ont surtout porté sur les rhumatismes mais il a également travaillé sur la suppression d’autres douleurs. Par les massages des points de Knap, la modification de l’alimentation et la reprise d’une bonne hygiène de vie, les douleurs s’estompent rapidement et sans apports médicamenteux.

– Le poids : beaucoup de personnes entreprennent un régime pour perdre et parfois au contraire prendre du poids. Il est cependant reconnu que les régimes ne font que préparer la prochaine prise de poids. La méthode Knap, permet de retrouver son poids de forme sans frustration ni régime particulier. Le mode alimentaire proposé par Knap nous ramène vers notre état de santé optimal et donc notre poids optimal également.

– Le rajeunissement : Knap a aussi beaucoup orienté ses recherches sur la lutte contre le vieillissement. Il découvrit comment « rajeunir » par rapport à son état initial. Il s’agit en réalité de retrouver un état de forme et de santé comparable à des personnes bien plus jeunes que nous. En effet, par un mode de vie inadapté, nous vieillissons prématurément en polluant notre organisme. En suivant les principes proposés par Knap, le phénomène de vieillissement se ralentit et l’état physique s’améliore nettement.

Dans la pratique, une séance intense en émotions et profondément relaxante

La méthode des points de Knap est bien adaptée en cas de torticolis, sinusite, céphalées, lumbago, douleurs vertébrales et musculaires, troubles digestifs, rhumatismes, gynécologie et troubles urinaires, troubles circulatoires et nerveux, …

Une fois les points de blocages libérés, cette méthode contribue à une régénération globale des fonctions vitales. Le soulagement après une séance est quasi-immédiat, entre 3 et 30 minutes.

Si cette approche holistique vous parle, contactez-moi pour expérimenter  les points de Knap sur Paris.

Prenez soin de vous!

Mise en avant

Vous en reprendrez bien une tranche?

Un petit poste vite fait pour vous parler de ce très bon documentaire qui nous concerne tous, au sujet du pain et de la manière dont il est fabriqué en France. Il s’agit de « Notre pain est-il dans le pétrin? », diffusé sur la  le 19/02/2017.

Il est encore en replay, mais plus pour longtemps : jusqu’au 26/02/2017.

C’est par ici :

http://pluzz.francetv.fr/videos/notre_pain_est_il_dans_le_petrin_,153656535.html

Documentaire | 50’| Plus que 2 jours en replay | Tous publics |

De E. Joseph

L’émission : En France, toutes les occasions sont bonnes pour manger du pain. Consommé en tartine, en sandwich, pour saucer ou encore accompagner un morceau de fromage, cet aliment est partout et se vend sous toutes les formes en boulangerie. Pourtant, le pain a perdu une grande partie de ses valeurs nutritives. Farine, eau, sel, levure ou levain : la recette originelle est simple. Mais améliorants, correcteurs, additifs et autres enzymes ont rejoint la liste. Que contiennent aujourd’hui les baguettes et autres miches ? Certains boulangers tirent la sonnette d’alarme et préconisent un retour aux méthodes de fabrication plus traditionnelles.

Après la vague

Chers lecteurs, chères lectrices,

Les astrologues étaient unanimes : l’année 2020 allait être exceptionnelle, historique. En 2019, on ne savait pas encore comment tout cela allait se dérouler. Et maintenant, ça y est, on a fait le grand saut.

Beaucoup d’évènements se sont produits depuis le 16 mars dernier: l’annonce du confinement, l’installation de la crise sanitaire mondiale, les mesures répressives et liberticides mondiales, la propagande de la peur, etc. Une folie semble s’être emparée de la planète, à moins qu’il ne s’agisse d’un exercice, d’une expérience, à l’échelle globale sur nous, les humains.

Ce qui est sûr pour moi, c’est que cet arrêt, ce ralentissement, a contribué à changer en nous tous quelque chose en profondeur. Si nous avons tendance à voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide, alors on pourra concevoir que nous avons eu la grâce d’avoir le temps pour apprécier et vivre pleinement ce processus de changement. Pour ma part, j’ai eu l’impression lors de ce confinement, vécu loin de la capitale, d’être enfin en liberté : je n’étais plus une plante en pot, j’étais enfin en pleine terre. Et mon Dieu! que cela est bon!

Je n’ai pas souhaité prendre part à tous les débats et les controverses. Tout cela suit son cours d’ailleurs car il faudra bien que la vérité éclate. Que l’on passe du Eyes Wide Shut (j’aime beaucoup cette expression tirée du film de Stanley Kubrick) aux yeux grand ouverts. Je n’avais pas le temps de devenir lanceuse d’alerte : certains le font très bien et c’est tant mieux. J’ai été beaucoup occupée à soigner celles et ceux qui ont fait appel à moi. Soigner est un bien grand mot, disons plutôt que je les ai harmonisés.

Et c’est sûr aussi que ce Covid-19 (SArs-Cov-2) nous a donné du fil à retordre. Selon mon expérience, il ne se contentait pas de perturber les poumons et les intestins , mais chez certaines personnes, il impactait de nombreux autres organes ou fonctions : coeur, reins, vessie, foie, cerveau… Et puis, autre particularité, il mutait et changeait de fréquence constamment… ce qui fait que le système immunitaire des gens repartait en guerre et ils rechutaient! ;(

Grâce à tout ce temps que nous avons eu, nous avons tous pu nous documenter. J’ai particulièrement apprécié les chroniques du Pr Marc Henry. Enseignant-chercheur et professeur à l’université de Strasbourg, il y enseigne la chimie, la science des matériaux et la physique quantique. Il s’intéresse aussi à l’eau depuis le début de sa carrière.

Je vous mets ici les liens vers ses dix premières chroniques qui tournent toutes autour du thème du Covid-19. Ce sont de véritables mines d’informations, de la plus grande qualité scientifique et d’une grande pédagogie vu la difficulté de certains concepts. Nous en sommes aujourd’hui à la 22e chronique. Pr Henry a donc été très productif. Merci à lui!

1•Vous avez dit COVID-19 ?

2•Vous avez dit infection ?

3•Les virus sont-ils des êtres vivants?

4•Cirque Cellulaire

5- Les gestes barrières

6 – Le gel hydroalcoolique

7- Statistiques et tests

8- Monsieur Loyal ou le génome

9 – La machinerie virale

10 – Inflammation

Bonne lecture,

Bonne santé,

Agnès B.

Proposition d’aide pour traiter le COVID 19

Chères lectrices, chers lecteurs,

En cette période de confinement planétaire, il est important de savoir regarder le verre à moitié plein, plutôt qu’à moitié vide, et de ne pas prêter l’oreille à tous les messages de peur véhiculés par les médias.

Nous pourrions même aller jusqu’à considérer que nous sommes bénis. En effet, même si certains sont entre la vie et la mort et si d’autres (les soignants) sont à leur chevet, il est accordé à la grande majorité d’entre nous un moment de répit, un moment de grâce, un moment d’arrêt et de respiration pour nous,  et aussi pour notre planète et ces différents règnes. Profitons-en pour nous centrer, nous aligner, abandonner ce qui est superflu et retourner à l’essentiel. Ce sera notre travail pendant ce confinement. Et l’autre axe du confinement, rester en santé.

Le COVID 19 est une préoccupation majeure actuellement.
La médecine publique et privée se dévoue corps et âme pour lutter contre cette pandémie.

Il y a 18 ans, l’Institut de Géobiophysique Appliquée (IGA) a été créé. Il compte déjà un millier de praticiens de par le monde.

Il serait trop long de décrire la « méthode IGA » dans ce bref message. Sachez simplement qu’elle s’appuie, pour l’analyse, sur les fréquences d’ondes et, pour la remise en ordre de l’organisme, sur la physique quantique et sur les ondes scalaires.
Vous trouverez plus de précision sur le site www.iga-asso.fr. ou en appelant la personne de l’IGA qui vous a adressé ce mail.

Les praticiens confirmés de notre antenne proposent leur assistance dans cette opération.

La plupart des praticiens ne sont pas médecins, mais travaillent en étroite relation avec certains d’entre eux.

La « méthode IGA » a du recul. Nous avons déjà apporté notre aide à des milliers de consultants à ce jour.

Il nous est possible d’effacer dans l’organisme l’information de tous les micro-organismes pathogènes. Le coronavirus en fait, bien sûr, partie.

L’urgent pour l’instant est de venir en aide à ceux qui le souhaitent et qui présentent des symptômes : fièvre, toux, pression respiratoire, diarrhée.

Compte tenu du confinement impératif, nous proposons à ceux d’entre vous qui sont touchés d’appliquer le « protocole IGA » à distance, par téléphone.
Cette opération est bénévole et bien sûr gratuite et ne vous engage à rien par la suite.

Concrètement, je vous propose de m’appeler dès maintenant au 06 08 74 49 34 pour prendre un rendez-vous téléphonique, ou par mail geobiologie-sante@live.fr

De grâce, n’appelez que si vous avez des symptômes : fièvre, toux, pression respiratoire, diarrhée.

Cette initiative ne doit en aucun cas vous empêcher de contacter votre médecin ou le 15.
Elle est complémentaire et ne présente, selon notre expérience, aucun effet indésirable.

Seule l’efficacité prime en ces temps de crise sanitaire !

Agnès Burnet
Responsable Antenne IGA Paris

le 06/04/2020

Nos amis, les arbres

J’ai toujours adoré les arbres. Leur force tranquille. Leur rythme au fil des saisons, reflet du chemin à parcourir en chacun de nous. A l’heure où j’écris ce post, le 4 mars 2020, nous sommes à quelques semaines de l’équinoxe de printemps. Et les arbres ont déjà élaboré tous les petits bourgeons qui bientôt vont éclore et devenir de belles feuilles prêtes à se nourrir de soleil, de lumière.

Vous avez  certainement déjà entendu ce proverbe amérindien : « Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonné, le dernier poisson pêché, alors vous découvrirez que l’argent ne se mange pas. » Elle est malheureusement de plus en plus d’actualité.

Hier soir, sur France 5, un magnifique documentaire sur les arbres et l’absolue nécessité de renouer avec eux, de les respecter, de leur (re)faire de la place. Il en va de notre survie à tous. Les arbres sont des êtres végétaux incontournables pour l’équilibre planétaire, pour la santé de la terre, des sols. Je salue la vision globale de ce documentaire et la profondeur de sa réflexion. Merci infiniment à Marie-France Barrier d’avoir réalisé ce film, « Le Temps des Arbres ».

Le Temps des Arbres

Il reste un mois pour que le maximum de personnes visionnent ce documentaire. Je compte sur vous pour faire circuler cette information essentielle par les temps qui courent!
Prenez bien soin de vous,
Agnès B.

Cure de jouvence à l’ail et au citron

Voyagez léger!

En ce début d’année 2020, je vous adresse à toutes et tous mes meilleurs vœux. Avec un peu de retard, il est vrai, mais pas tant que ça!

Nous sommes début février et le Nouvel An Lunaire vient tout juste de commencer avec la nouvelle Lune du 24/01/2020. Cette année sera certainement une année de transition, de transmutation, de pas-sage. Et  chacun de nous devra veiller à se délester de l’ancien, de tout ce qui est obsolète et n’a plus d’utilité. En effet, pourquoi s’encombrer? Nous veillerons donc à voyager léger afin de garder le cap, rester alignés et nous délecter du chemin qui s’offre à nous!

Comme chacun peut en faire l’expérience chaque jour, la santé passe avant tout par la qualité de nos pensées. On peut se faire un sang d’encre, de la bile, du mauvais sang, des cheveux blancs, on peut en avoir plein le dos, ou par-dessus la tête, avoir une boule dans la gorge, avoir la peur au ventre… En effet, nos pensées agissent aussi bien sur nos émotions que sur notre organisme. Lorsqu’elles sont maintenues saines, elles nous permettent de conserver une bonne santé physique. Somme toute, un corps sain dans un esprit sain! Pourquoi garder de vieilles rancunes, de vieilles jalousies, des peurs inutiles? Partez à la chasse aux pensées qui sabotent votre vie et reprogrammez votre mental.

Pour nous faciliter la vie et nous alléger au plus profond de nos cellules et de nos artères, je vous propose une recette à base d’ail et de citron. De quoi vous redonner la pêche! On me l’a transmise il y a peu. Il me semble important de la diffuser au plus grand nombre.

Ayez la pêche avec le citron!

Cette recette à base d’ail et de citron vient de Russie. C’est un véritable élixir de jouvence. Elle permet de nettoyer les artères des graisses qui s’y accumulent. Elle est à la portée de tous : vraiment facile à mettre en œuvre et très peu onéreuse!

Ingrédients
  • 30 gousses d’ail de taille moyenne (bio bien sûr), pelées. Cela représente 2 à 3 têtes d’ail.
  • 5 citrons naturels  (toujours bio, bien sûr) non pelés, détaillés en petits morceaux.

Réduire le tout en purée au mixeur… J’ai testé pour vous le mixeur et ça n’a pas fonctionné du tout! ;((  J’ai du utiliser mon extracteur de jus. Mais je suppose qu’avec une bonne centrifugeuse, ça devrait le faire.

Ajouter un litre d’eau et porter à ébullition. Dès les premiers  bouillons, arrêter le feu.

Passer à la passoire et verser dans une bouteille en verre évidemment. Pas de plastique s’il vous plaît!

Laisser refroidir et conserver au réfrigérateur.

Mode d’emploi

Prendre 1 petit verre par jour avant ou après le repas principal. Au bout de 3 semaines de prise quotidienne, les adeptes assurent avoir observé une régénération de leur corps, leur apportant jeunesse et bien-être, véritable cure de jouvence.

Nous recommandons une prise durant 3 semaines, suivie d’1 semaine de pause. Puis un 2e cycle de 3 semaines afin d’assurer un effet remarquable. Répétez cette cure peu onéreuse et tout à fait saine et efficace au moins deux fois par an : au printemps et à l’automne.

Bénéfices

Cette recette permettrait d’améliorer l’artériosclérose. L’artériosclérose est souvent définie comme un phénomène naturel lié à l’âge. Elle consiste en un durcissement, un épaississement et une perte d’élasticité de la paroi des artères.

Les effets de ce dysfonctionnement cardio-vasculaire, notamment sur les capacités visuelles et auditives, diminueraient, voire disparaîtraient totalement avec la cure ail-citron.

Ail et citron, des effets fulgurants

Cette cure aurait aussi plein d’autres avantages. Elle permettrait notamment d’agir sur :

  • les dépôts de graisses accumulés dans le corps,
  • le mauvais cholestérol (LDL), en le diminuant,
  • le bon cholestérol (HDL), en l’augmentant,
  • les triglycérides dans le sang, en les diminuant
  • la formation de thrombus (prévention des risques),
  • la tension artérielle, en la diminuant,
  • le foie, en renforçant sa fonction dépurative,
  • le fonctionnement des reins, en l’améliorant, ce qui permet de mieux lutter contre la rétention d’eau,
  • la circulation sanguine,
  • le système immunitaire en augmentation les défenses naturelles,
  • la prévention de l’apparition de tumeurs,
  • nos cellules, en les renouvelant et les rajeunissant, grâce aux pouvoirs anti-oxydants de l’ail et du citron.

Si l’on souhaite prendre soin de soi, c’est sûr que cette longue liste de bienfaits, ça donne envie d’essayer au plus vite!

30 gousses d’ail… Ca fait un peu peur pour l’haleine!!! Mais je vous rassure tout de suite. N’ayez aucune crainte quant à l’haleine désagréable due à la prise d’ail, le goût est parfaitement neutralisé par les citrons.

Les effets de l’ail et du citron sont fulgurants. Le sommeil s’améliore, l’apaisement intérieur s’accroit, etc. Ainsi, une femme aurait même échappé à une opération du cœur prévue car la graisse contenue dans le sang et l’artériosclérose s’étaient résorbées.

Aussi, pour les problèmes de parodontose, le breuvage d’ail et citron a fait ses preuves. Et il est tout à fait conseillé également pour la prévention. Les témoignages concernant cette recette sont tellement élogieux qu’il est intéressant de la diffuser aux personnes que ce remède simple pourrait soulager.

Essayer, c’est l’adopter!

J’ai bien sûr testé cette recette avant de vous la livrer.

Avant de goûter le breuvage, j’avais très peur que cela soit, disons-le franchement, dégueulasse. Car 30 gousses d’ail, c’est pas rien! Mais, en fait, j’ai trouvé cela délicieux. Ça rappelle un peu le Schweppes avec une texture épaisse de jus de banane ou d’abricot. C’est somme toute un très bon apéritif!

Lorsqu’on a consommé des agrumes, dont le citron, on peut se rincer la bouche à l’eau. Mais, avant de se brosser les dents et d’utiliser du dentifrice, il convient d’attendre 40 minutes. En effet, la couche superficielle de l’émail attaquée par les agrumes, se reforme naturellement sous l’action de la salive, à condition de laisser celle-ci agir pendant le temps nécessaire.

N.B.: Cette information vous est donnée à titre gracieux. Elle est à prendre comme une recette de grand-mère ou recette de « bonne fame ». Elle n’a aucune valeur médicale. Si vous décidez de faire l’expérience de cette recette, vous ne pourrez en aucun cas me tenir responsable de votre choix. Si vous rencontrez des problèmes de santé, n’hésitez pas à consulter votre  médecin, seul apte à vous fournir un avis médical.

Brancher correctement les prises

Un sens pour brancher vos prises?

A la demande de certains d’entre vous, j’ai totalement repris, reformulé et étoffé cet article de 2016 où je vous explique comment brancher correctement les prises à 2 fiches. Et pourquoi c’est important.

Et, pour rendre les  choses plus limpides, car le sujet peut sembler obscur pour certains, je vous ai concocté une petite vidéo de démonstration : parfois les images valent mieux qu’un long discours!

Si vous n’avez pas envie de lire cet article jusqu’au bout, vous pouvez posé directement à la vidéo

Commençons par quelques notions simples d’électricité.

Fiche 2P+T
Fiche 2P+T

Ce que l’on appelle communément « prise » se nomme « fiche ».

Ainsi, une fiche comporte :

  • soit 2 pôles, appelés la phase et le neutre,
  • soit 2 pôles (phase et neutre) + 1 terre.

Il en va de même pour la prise murale qui accueille vos fiches.

La liaison à la terre – ou le circuit de mise à la terre – est un élément principal dans la sécurité de l’installation électrique. Elle sert à évacuer les courants de défaut vers la terre. Elle permet d’éviter le phénomène d’électrisation. Si vous souhaitez approfondir le sujet de la mise à la terre du réseau électrique, vous pouvez consulter cet article.

Brancher correctement les fiches 2 P+T: une évidence?

Cela parait évident, mais autant le préciser : pour une fiche 2 P+T, branchée elle aussi dans une prise murale avec terre, la question du sens de branchement ne se pose tout simplement pas. Vu la configuration des prises, un seul sens est possible. Et il n’y a normalement aucun problème.

En revanche, le problème se pose lorsqu’on veut brancher une fiche 2P+T sur une prise murale simple 2P sans terre. Eh, oui! il n’en reste plus beaucoup de ces prises-là, car les normes ont évolué. Les prises 2P+T sont désormais obligatoires partout. Et pas uniquement dans les pièces humides, cuisine et salle de bains, comme c’est le cas lorsque l’installation électrique est ancienne.

Prise murale 2P+T
Prise murale 2P+T

Dans les cas , on aura avantage tout de même à vérifier quelques points:

  • la prise murale 2P+T est-elle effectivement reliée à la terre? Car parfois la prise a toutes les allures d’une PC+ T. Et pourtant, aucun fil de terre ne va au tableau électrique.
  • le réseau électrique est-il bien relié au piquet de terre de la maison ou de l’immeuble?
  • l’électricien qui a réalisé votre réseau l’a-t-il fait correctement ? Les pôles sont-ils à la bonne place? ou bien sont-ils inversés ?

Les normes de branchement sont précisément établies. Et cela se présente comme ainsi:

Schéma prise 2P+T
Schéma prise 2P+T

testeur de priseLa terre est en haut, la phase est à droite, le neutre à gauche. Là où les choses se compliquent, c’est quand il y  a une inversion de phases.

Parfois les électriciens, tête en l’air, fatigués ou pressés, se mélangent les pinceaux. Pour savoir si vos prises murales présentent une anomalie, il vous suffit de vous munir d’un petit comme celui-ci.

Il est essentiel de brancher correctement les fiches 2P sans terre

Fiche 2P
Fiche 2P

Quand votre prise de courant n’a que 2 fiches, cela veut dire qu’elle n’a pas de terre. Hormis les lampadaires de type halogène, et encore pas tous, il est très rare qu’une lampe soit munie d’une fiche avec terre. Les normes actuelles ne l’imposent pas. A mon sens, cela devrait être une obligation. On peut espérer que les normes changent dans un avenir proche.

Je le rappelle : si l’électricité est bien conçue, la phase est à droite et le neutre à gauche. Et que nous introduisions la fiche 2P dans un sens ou dans l’autre, lorsque nous allumons notre lampe, nous avons de la lumière.

Le problème se pose véritablement quand votre lampe est éteinte. En cas de branchement erroné, l’interrupteur, étant dans 99% des cas unipolaire, ne coupe que la phase et pas le neutre. Or, dans cette configuration, la phase de la fiche se trouve branchée au neutre de la prise murale. Votre lampe éteinte émet un champ électro-magnétique énorme, bien plus important qu’en position allumée.

Ceci est très problématique pour les lampes de chevet. Quand vous dormez, la lampe de chevet se trouve à proximité de votre tête. Et vous recevez cette pollution électrique pendant 8 heures environ. 8 heures, c’est la durée moyenne de sommeil chez la plupart que les gens.

En effet, il faut savoir que les champs électro-magnétiques de basse fréquence (courant 50 Hz) perturbent le fonctionnement des systèmes nerveux, endocriniens et immunitaires.

Le tournevis-testeur : votre allié pour brancher correctement vos lampes

Pour remédier à cela, je vous invite à avoir chez vous un tournevis-testeur. Grâce à cet outil, vous pourrez vérifier que votre lampe est correctement branchée.

Tournevis-testeur
Tournevis-testeur

Un tournevis-testeur, ça ressemble à ça. Comment fonctionne-t-il?  C’est assez simple. Si la diode s’allume quand vous mettez le tournevis au contact du câble électrique entre l’interrupteur et l’ampoule, cela signifie que la fiche est branchée à l’envers.

De plus, ce tournevis permet de :

  • détecter la présence de champs électriques alternatifs dans les murs,
  • vérifier le fonctionnement d’une ampoule ou d’un câble,
  • détecter la phase d’une prise,
  • vérifier si des appareils consomment même une fois éteints (lampes, transformateurs, ou appareils divers), etc.

Voilà, il ne vous reste plus qu’à vérifier vos lampes de chevet. Et vous pourrez dormir en toute tranquillité !

Si vous souhaitez en acquérir un, suivez ce lien.

Suite à plusieurs mails reçus des lecteurs, je précise que, pour vérifier si les appareils sont branchés dans le bon sens, nul besoin d’introduire le tournevis dans la prise murale. C’est même à proscrire absolument! La marche à suivre adéquate est de tenir l’embout métallique du tournevis entre le pouce et l’index (comme sur la photo). Et de poser la partie plate sur le câble situé entre l’interrupteur et la lampe.

Lorsque l’interrupteur est OFF, la lampe est éteinte.  Si la diode du tournevis s’allume, cela veut dire qu’il y a de l’électricité dans le câble. Et que le branchement de la fiche est incorrect. Il suffit donc de la retourner et de revérifier.

Si l’on utilise correctement ce tournevis, il n’y a aucun danger. Mais si  on en fait qu’à sa tête et que l’on introduit l’embout métallique dans la prise murale par exemple… Là, on fait n’importe quoi  et cela devient dangereux!

Comprendre le branchement correct des fiches 2P en images

Bonnes ondes à tous, bonne santé,
Agnès B.

Harmonisation des lieux

L’harmonisation des lieux, c’est quoi au juste?

Primo, l’harmonisation des lieux consiste à faire un diagnostic. Qu’est-ce qui ne va pas dans ce lieu? Qu’est-ce qui perturbe le bien-être, le sommeil,  la santé des humains, des animaux, des végétaux? On essaye donc dans un premier temps de comprendre ce qui se passe.

Et dans un deuxième temps, on nettoie. On élimine les causes des problèmes si possible. Et lorsque cela n’est pas possible physiquement, on place un harmonisateur qui agit sur les effets des perturbations.

Je suis praticienne I.G.A. L’I.G.A, c’est l’Institut de Géobiophysique® Appliquée. Le terme de « géobiophysique » est un néologisme qui désigne une nouvelle discipline reposant sur la connaissance des lois régissant l’électromagnétisme. Et ce, dans les domaines de la géologie, la biologie, la physique, le vivant en général. Elle explore également les domaines de la physique quantique et scalaire.

Le but est de:

  • comprendre les effets perturbants des rayonnements électromagnétiques naturels et artificiels sur le vivant,
  • et y apporter des solutions grâce à la physique de l’information.

Au-delà de la géobiologie, qui ne prend en compte que l’environnement, la Géobiophysique® s’intéresse aux habitants des lieux. Elle met en œuvre une démarche d’assainissement de l’habitat et de retour à l’équilibre énergétique des personnes. Le principe est simple. On nettoie le bocal. Et une fois qu’il est propre, on nettoie les poissons qui sont dedans!!!

La Géobiophysique® ne prétend pas soigner ou guérir. Ça, c’est le rôle du médecin! En tant que praticienne IGA, j’accompagne les personnes en agissant sur l’aspect informationnel de leurs troubles. Ce travail est donc complémentaire à la médecine conventionnelle. Le but est d’apporter une aide significative, tant à un niveau préventif que curatif.

Lorsque j’interviens sur un lieu -appartement, maison, bureau, boutique-, mon travail comporte deux axes :

Objectif n°1, nettoyer et assainir le bocal

L’analyse consiste à rechercher :

  • les champs électromagnétiques naturels (présence de failles géologiques, de veines d’eau souterraines, de perturbations du champ magnétique terrestre connues sous le nom de réseaux cosmo-telluriques, réseaux Hartmann, Curry, Wissmann, Grand réseau diagonal, etc. Ils ont un effet préjudiciable sur la santé, surtout si votre lit, votre canapé ou votre bureau se situent à l’aplomb d’une ou plusieurs de ces zones géo-pathogènes.
  • les champs électromagnétiques artificiels :
  1. mesure de votre niveau d’exposition aux champs électromagnétiques basse fréquence issus du courant domestique et des différents appareils électriques, surtout dans les endroits où vous séjournez longtemps (chambres, séjour, cuisine, bureau…)
  2. mesure de votre niveau d’exposition aux champs électromagnétiques haute fréquence issus des nouvelles technologies (antennes-relais, téléphone sans fil DECT, Wifi, Wimax, TNT, four à micro-ondes., etc.)
  • les perturbations subtiles (mémoires des murs, entités, objets chargés négativement, autres…)

L’harmonisation consiste à  :

  • éliminer toutes les causes possibles de perturbations (téléphone DECT, Wifi),
  • et à compenser les effets de celles qui seraient impossibles à éliminer par tous moyens physiques : déplacement des lits, par exemple,  en dehors des zones de perturbations ionisantes,
  • la mise en place d’un harmonisateur.

L’harmonisateur que nous utilisons à l’IGA s’appelle un Ekizone. C’est  un dispositif fonctionnant sur le principe des ondes scalaires par ré-information locale de l’espace.

Il permet de compenser les effets pathogènes des perturbations. Ce dispositif ne les supprime pas. Il supprime leurs effets sur le vivant, en corrigeant l’information qu’elles véhiculent.

Objectif n°2, s’occuper des poissons qui vivent dans le bocal

Une fois que le lieu de vie a été remis en état, on va harmoniser les habitants.

L’analyse consiste à :

  • évaluer dans un premier temps votre état énergétique
  • repérer les perturbations bio-énergétiques vous affectant (détection à l’antenne de Lecher)

L’harmonisation consiste à :

  • faire un reset en évacuant les informations perturbantes inscrites dans vos champs cellulaires.
  • vous nettoyer des inductions électromagnétiques dues à un point géopathogène ou à une pollution artificielle. Ou à autre chose, à découvrir…
  • supprimer les blocages énergétiques afin que le corps retrouve ses paramètres initiaux. Et reprenne de lui-même le chemin de la santé.

Combien ça coute?

L’ensemble du ré-équilibrage du lieu et des personnes prend souvent 4 à 5 heures. Parfois plus et parfois moins.

  • Je pratique un forfait « harmonisation lieu et personnes » pour Paris et la région parisienne. Pour en savoir plus, suivez ce lien.
  • Pour une intervention au-delà de 50 km autour de Paris, le forfait est à adapter en fonction des coûts de transport.

Je suis à votre écoute au 06 08 74 49 34, n’hésitez pas à me contacter.

Se protéger des CEM (champs électro-magnétiques)

L’Ekizone a fait des petits

Avez-vous déjà entendu parlé de l’Ekizone? C’est un objet tout petit qui rend de grands services dans le domaine de la protection face aux CEM  : à la maison, en voiture, au bureau, dans le train, à l’hôtel…

Quelle est sa fonction? Nous permettre de ne pas entrer en résonance avec les fréquences perturbant le bon fonctionnement biologique du corps. Il nous permet de ne pas ressentir ces perturbations  et donc de ne pas en souffrir. Les Hyper Sensibles vont adorer…

L’Ekizone, c’est le Mr Propre des protecteurs, correcteurs, harmonisateurs en tout genre! Un petit carré de 4×4 cm sur 3 mm d’épaisseur qui harmonise failles, veines d’eau, réseaux, pollutions HF, pollutions BF, Wifi, etc. Il couvre un espace de 30 à 60 mètres de diamètre dans toutes les directions. Le must du dispositif: il vous permet de garder votre barrière-hémato-encéphalique (BHE), mise à mal par les champ électro-magnétiques HF pulsés, en parfait état. Et ça, c’est énorme comme avantage!

La gamme Ekizone et ses dérivés

Depuis sa création en 2007, l’Ekizone qui, à cette époque, n’était pas encore un V12, a énormément évolué. Il s’est même diversifié pour s’ajuster à nos besoins.

Créée par Jean-Marie Prunier et agréée par l’Institut de Géobiophysique Appliquée, cette gamme propose plusieurs dispositifs. Ils sont tous conçus selon un principe identique, exposé dans un de mes articles précédents que je vous invite à lire si vous ne le connaissez pas.

En fonction des conditions d’usage, on optera  pour l’un ou l’autre modèle, l’outil de base incontournable étant l’Ekizone V12 Standard. La version 12 de l’Ekizone, communément appelé V12 est l’aboutissement d’une série commencé en 2007. MLe but est de protéger les humains, les animaux et les végétaux des CEM, champs électro-magnétiques perturbantsn qu’ils soient naturels ou articificiels.

Il fonctionne grâce a un programme enregistré en boucle lors de la fabrication ainsi que le permet la théorie scalaire. Chaque mmde matière est donc dépositaire de la copie de ce programme.

Les moyens techniques actuels ne permettent pas d’en mesurer les effets. Ceux-ci sont toujours basés sur le ressenti humain, essentiellement variable et propre à chacun.

Ekizone « Standard » V12

C’est le modèle d’usage général. Il doit être à la base de toute harmonisation. Il peut être utilisé aussi bien dans un lieu que sur une personne.

Très petit par sa taille, très grand par son action! Il mesure 4,4 x 4,4 cm et fait 3 mm d’épaisseur.

Dans un lieu, il se pose dans n’importe quelle position. De préférence en contact avec le fils d’alimentation électrique de la maison. En pratique sur le disjoncteur 500 mA ou le compteur, sauf si celui-ci est placé sur une perturbation !

Son action couvre largement une maison ordinaire même avec plusieurs étages. Vous obtiendrez une efficacité supérieure contre les pollutions des ondes haute fréquence (Wi-fi) en positionnant également un V12 directement sur les différents points d’émission (Box, PC ou CPL…).

Il peut être aussi placer sur l’arrivée d’eau ainsi qu’à la sortie d’un osmoseur car cette eau a été débarrassée de toutes ces informations. Elle se chargera alors des premières informations trouvées après sa sortie.

Prix conseillé : 50 €

Ekizone médaille

Identique à l’Ekizone standard, il ne s’en différencie que par sa forme qui a été adaptée pour être plus facile à porter sur soi.
Le trou permet de mettre un collier ou de le coudre un vêtement.

On peut donc s’en servir pour harmoniser un lieu, à condition de ne pas le porter sur soi.

Prix conseillé : 40 €

Ekizone DS (Double standard)

Il est constitué de 2 Ekizones Standard superposés et décalés de 90°. Quel intérêt? Cela permet une action identique mais avec une puissance supérieure : elle est multipliée par 2. Les EHS l’adorent!

Très petit par sa taille, très grand par son action! Il mesure 4,4 x 4,4 cm pour 5 mm d’épaisseur.

Quand l’utiliser? Dans les cas où l’Ekizone Standard est en limite d’action. Dans une très grande maison ou une maison ancienne avec des murs très épais, ou en cas de pollution particulière.

Il convient également très bien pour compenser les rayonnements des voitures hybrides et électriques.

Prix conseillé : 60 €

Ekizone GM (Grand modèle)

C’est le même que le double, mais en plus gros. Sa puissance est multipliée par 4.

On l’utilisera pour harmoniser de grands espaces:  des parcs, des exploitations agricoles, des entreprises…

Prix conseillé: 80 €

Correcteur de champs électromagnétiques (CEM) Lk

Spécifique à la correction des CEM en général, ce dispositif scalaire s’adapte parfaitement aux effets des C.P.L. (Courants Porteurs en Ligne), dont le Linky. Cette pollution supplémentaire peut dans certains cas devenir gênante.

La fréquence C.P.L. peut augmenter jusqu’aux alentours de 500Kz. Et plus la fréquence augmente, plus elle transporte d’énergie et d’informations.

Pour comparaison, les émetteurs de radio diffusion en grandes ondes sont dans cette gamme : France Inter 162KHz, Europe  1183 KHz et RTL 234.

Comment s’en servir? Le Lk n’est pas un Ekizone V12. Son domaine d’action est uniquement  la protection face aux CEM artificiels. Il agit en les corrigeant.

Il mesure 5,1 cm x 3,5 cm et fait 3 mm d’épaisseur. On le pose sur le circuit d’alimentation de la maison ou le compteur. Mais attention! Il  vient en complément d’un V12 mais ne peut pas le remplacer. L’idéal est donc d’avoir un V12 et un correcteur Lk.

Prix conseillé : 40€

Pendentif

Basé sur le même principe que le V12, il lui empreinte une grande partie du programme.

Facile à porter en collier, bracelet ou cousu à des vêtements, cette rondelle sert pour les  personnes ou les animaux.

Comment l’utiliser? On la portera sur soi pour être protégé en toutes circonstances. Mais ce dispositif ne peut pas remplacer un V12 car son champ est très réduit. On ne peut donc pas l’utiliser pour harmoniser un lieu.

Toutes les couleurs portent les informations de toutes les autres couleurs. Difficile de choisir alors? Le choix de la couleur sera uniquement une question de goût et d’esthétique.

Prix conseillé: 20 €

Patch téléphone

Le patch pour le téléphone est basé sur le même principe que les autres V12.

On le place entre la batterie et la coque du téléphone. Les modèles récents ne permettent souvent même plus l’accès à la batterie. Le mieux est de le disposer entre le téléphone et la coque, éventuellement tenu par un morceau d’adhésif.

Prix conseillé : 20 €

La charte déontologique de l’IGA n’autorise par à vendre ces outils en ligne ou en magasin. Mais, dans le cadre d’un travail d’harmonisation des lieux ou des personnes, d’une initiation aux outils de l’IGA ou d’une formation de praticien IGA, il vous sera possible de vous en procurer.

Pour toute information sur ces produits et pour savoir comment vous en procurer, merci de prendre contact avec moi. Je suis à votre écoute par mail ou par téléphone.

Prenez soin de vous,

Bonnes ondes et bonne santé,

Agnès B.

Les pieds en éventail

Chères lectrices, chers lecteurs,

Après une année bien occupée, à œuvrer, à soigner, à me former aussi pour affermir de nouvelles compétences au service de notre santé à tous, voici arrivé pour moi le temps du repos  et des vacances!


Je ne ferai aucun soin à compter de demain le 09/08/2019 jusqu’au 26/08/2019 inclus. Si toutefois vous avez des questions ou bien une urgence, je reste tout de même joignable par mail. Merci de votre compréhension. Je reprends mes consultations le 27/08/2019.

La boutique elle aussi sera fermée et je ne ferai aucune expédition de commande entre ces dates. Merci d’en tenir compte et d’être patient.

En attendant de vous revoir, je vous souhaite à toutes et tous un très bon mois d’août Pensez à vous gorger de lumière dans tous les sens du terme.

Et aimez qui vous êtes car il n’ya qu’une seule loi, celle de l’Amour.

A tout bientôt,

Prenez bien soin de vous,

Agnès B.