Brancher correctement les prises

Un sens pour brancher vos prises?

A la demande de certains d’entre vous, j’ai totalement repris, reformulé et étoffé cet article de 2016 où je vous explique comment brancher correctement les prises à 2 fiches. Et pourquoi c’est important.

Et, pour rendre les  choses plus limpides, car le sujet peut sembler obscur pour certains, je vous ai concocté une petite vidéo de démonstration : parfois les images valent mieux qu’un long discours!

Si vous n’avez pas envie de lire cet article jusqu’au bout, vous pouvez posé directement à la vidéo

Commençons par quelques notions simples d’électricité.

Fiche 2P+T
Fiche 2P+T

Ce que l’on appelle communément « prise » se nomme « fiche ».

Ainsi, une fiche comporte :

  • soit 2 pôles, appelés la phase et le neutre,
  • soit 2 pôles (phase et neutre) + 1 terre.

Il en va de même pour la prise murale qui accueille vos fiches.

La liaison à la terre – ou le circuit de mise à la terre – est un élément principal dans la sécurité de l’installation électrique. Elle sert à évacuer les courants de défaut vers la terre. Elle permet d’éviter le phénomène d’électrisation. Si vous souhaitez approfondir le sujet de la mise à la terre du réseau électrique, vous pouvez consulter cet article.

Brancher correctement les fiches 2 P+T: une évidence?

Cela parait évident, mais autant le préciser : pour une fiche 2 P+T, branchée elle aussi dans une prise murale avec terre, la question du sens de branchement ne se pose tout simplement pas. Vu la configuration des prises, un seul sens est possible. Et il n’y a normalement aucun problème.

En revanche, le problème se pose lorsqu’on veut brancher une fiche 2P+T sur une prise murale simple 2P sans terre. Eh, oui! il n’en reste plus beaucoup de ces prises-là, car les normes ont évolué. Les prises 2P+T sont désormais obligatoires partout. Et pas uniquement dans les pièces humides, cuisine et salle de bains, comme c’est le cas lorsque l’installation électrique est ancienne.

Prise murale 2P+T
Prise murale 2P+T

Dans les cas , on aura avantage tout de même à vérifier quelques points:

  • la prise murale 2P+T est-elle effectivement reliée à la terre? Car parfois la prise a toutes les allures d’une PC+ T. Et pourtant, aucun fil de terre ne va au tableau électrique.
  • le réseau électrique est-il bien relié au piquet de terre de la maison ou de l’immeuble?
  • l’électricien qui a réalisé votre réseau l’a-t-il fait correctement ? Les pôles sont-ils à la bonne place? ou bien sont-ils inversés ?

Les normes de branchement sont précisément établies. Et cela se présente comme ainsi:

Schéma prise 2P+T
Schéma prise 2P+T

testeur de priseLa terre est en haut, la phase est à droite, le neutre à gauche. Là où les choses se compliquent, c’est quand il y  a une inversion de phases.

Parfois les électriciens, tête en l’air, fatigués ou pressés, se mélangent les pinceaux. Pour savoir si vos prises murales présentent une anomalie, il vous suffit de vous munir d’un petit testeur de prise comme celui-ci.

Il est essentiel de brancher correctement les fiches 2P sans terre

Fiche 2P
Fiche 2P

Quand votre prise de courant n’a que 2 fiches, cela veut dire qu’elle n’a pas de terre. Hormis les lampadaires de type halogène, et encore pas tous, il est très rare qu’une lampe soit munie d’une fiche avec terre. Les normes actuelles ne l’imposent pas. A mon sens, cela devrait être une obligation. On peut espérer que les normes changent dans un avenir proche.

Je le rappelle : si l’électricité est bien conçue, la phase est à droite et le neutre à gauche. Et que nous introduisions la fiche 2P dans un sens ou dans l’autre, lorsque nous allumons notre lampe, nous avons de la lumière.

Le problème se pose véritablement quand votre lampe est éteinte. En cas de branchement erroné, l’interrupteur, étant dans 99% des cas unipolaire, ne coupe que la phase et pas le neutre. Or, dans cette configuration, la phase de la fiche se trouve branchée au neutre de la prise murale. Votre lampe éteinte émet un champ électro-magnétique énorme, bien plus important qu’en position allumée.

Ceci est très problématique pour les lampes de chevet. Quand vous dormez, la lampe de chevet se trouve à proximité de votre tête. Et vous recevez cette pollution électrique pendant 8 heures environ. 8 heures, c’est la durée moyenne de sommeil chez la plupart que les gens.

En effet, il faut savoir que les champs électro-magnétiques de basse fréquence (courant 50 Hz) perturbent le fonctionnement des systèmes nerveux, endocriniens et immunitaires.

Le tournevis-testeur : votre allié pour brancher correctement vos lampes

Pour remédier à cela, je vous invite à avoir chez vous un tournevis-testeur. Grâce à cet outil, vous pourrez vérifier que votre lampe est correctement branchée.

Tournevis-testeur
Tournevis-testeur

Un tournevis-testeur, ça ressemble à ça. Comment fonctionne-t-il?  C’est assez simple. Si la diode s’allume quand vous mettez le tournevis au contact du câble électrique entre l’interrupteur et l’ampoule, cela signifie que la fiche est branchée à l’envers.

De plus, ce tournevis permet de :

  • détecter la présence de champs électriques alternatifs dans les murs,
  • vérifier le fonctionnement d’une ampoule ou d’un câble,
  • détecter la phase d’une prise,
  • vérifier si des appareils consomment même une fois éteints (lampes, transformateurs, ou appareils divers), etc.

Voilà, il ne vous reste plus qu’à vérifier vos lampes de chevet. Et vous pourrez dormir en toute tranquillité !

Si vous souhaitez en acquérir un, suivez ce lien.

Suite à plusieurs mails reçus des lecteurs, je précise que, pour vérifier si les appareils sont branchés dans le bon sens, nul besoin d’introduire le tournevis dans la prise murale. C’est même à proscrire absolument! La marche à suivre adéquate est de tenir l’embout métallique du tournevis entre le pouce et l’index (comme sur la photo). Et de poser la partie plate sur le câble situé entre l’interrupteur et la lampe.

Lorsque l’interrupteur est OFF, la lampe est éteinte.  Si la diode du tournevis s’allume, cela veut dire qu’il y a de l’électricité dans le câble. Et que le branchement de la fiche est incorrect. Il suffit donc de la retourner et de revérifier.

Si l’on utilise correctement ce tournevis, il n’y a aucun danger. Mais si  on en fait qu’à sa tête et que l’on introduit l’embout métallique dans la prise murale par exemple… Là, on fait n’importe quoi  et cela devient dangereux!

Comprendre le branchement correct des fiches 2P en images

Bonnes ondes à tous, bonne santé,
Agnès B.

Tournevis-testeur

tournevis20testeur20detail201Prix : 11€ + frais de port

Grâce à ce tournevis testeur, vérifiez si vos lampes de chevet sont branchées dans le bon sens!

Sa diode s’allume  lorsque vous touchez le câble électrique entre l’interrupteur et l’ampoule si lampe est branchée à l’envers.

tounevis20testeur20detail202Effectivement, dans ce cas, l’interrupteur coupe le neutre et non la phase et la lampe devient, de ce fait, émettrice d’un très gros champ électrique lorsqu’elle est éteinte.

Ce tournevis permet également de détecter la présence de champs électriques alternatifs dans les murs, de vérifier le fonctionnement d’une ampoule ou d’un câble, de détecter la phase d’une prise, de vérifier si des appareils consomment même une fois éteints (lampes, transformateurs, ou appareils divers), etc.

Livré avec un mode d’emploi détaillé en français.

 

Pour passer commande, cliquez sur ce bouton :

Et pour tous renseignements, adressez-moi un mail sur geobiologie-sante@live.fr ou téléphonez au 0608744934.

altSuite à plusieurs mails reçus des lecteurs, je précise que, pour vérifier si vos appareils (lampes par exemple) sont branchés dans le bon sens, l’on n’introduit pas le tournevis dans la prise murale. On tient l’embout métallique du tournevis entre pouce et index (comme sur la photo) et on pose l’embout plat sur le câble situé entre l’interrupteur et la lampe.

Lorsque l’interrupteur est OFF et donc la lampe éteinte, si la diode du tournevis s’allume, cela veut dire qu’il y a de l’électricité dans le câble et donc que la prise n’est pas branchée dans le bon sens. Il suffit donc de la retourner et de revérifier.

Il n’y a donc aucun danger, sauf si on fait n’importe quoi  : en introduisant l’embout métallique dans la prise murale par exemple!