La fée Electricité et ses attaques sournoises

Simulateur d’aube : électro-sensibles, s’abstenir…

Attention! Sont mis sur le marché des produits qui causent bien plus de tord (invisible, inodore) qu’ils ne font de bien.

Exemple : le simulateur d’aube.

Y a-t-il une volonté de nuire délibérément à la population, c’est-à-dire vous et moi, ou bien ces marchands de bien-être , de mieux-être sont-ils simplement de simples ignorants?

Une petite anecdote : il y a quelques années, alors que j’habitais un rez-de-chaussée très faiblement éclairé en hiver, je souffrais d’un terrible manque de lumière, surtout le matin pour me réveiller. J’ai donc fait l’acquisition d’un simulateur d’aube. Que je plaçais sur ma table de nuit, c’est-à-dire non loin de ma tête. Au début,  j’étais très contente de cet objet qui me permettait de me réveiller en douceur et de bonne humeur.

D’ailleurs, lorsque l’on va sur les sites qui promeuvent cet objet on peut lire :

« Les avantages du simulateur d’aube Lumie 200 : il aide à réguler les rythmes biologiques et permet de passer de meilleures journées. L’efficacité biologique de ce simulateur d’aube Lumie est prouvée par de nombreuses études scientifiques (mais les sources ne sont jamais citées).En effet, grâce à sa lumière et à sa synchronisation, le Lumie 200 permet de retrouver tonus et vitalité au réveil.Fini la dépression saisonnière et la fatigue au réveil, cet éveil lumière Lumie permet une amélioration de la qualité de votre sommeil. »

Mais les effets positifs n’ont pas duré longtemps

Assez rapidement, en fin de nuit, j’ai commencé à avoir d’étranges sensations dans les mains, dans les doigts, comme des engourdissements, des fourmis, des pertes de sensations, une impression d’avoir les mains gelées de l’intérieur. Au début, je n’y prêtais pas trop attention. Puis j’ai déménagé, emportant avec moi mon fidèle simulateur. Je l’installai dans ma nouvelle chambre située à l’ouest et ne bénéficiant toujours pas des rayons du soleil levant. Et fidèlement, mes sensations bizarres au niveau des mains étaient toujours là le matin. Et lorsque je prenais mon scooter, dans la fraîcheur ou la tiédeur matinale, ma main droite était totalement congelée sur la poignée d’accélération, j’avais du mal à bouger les doigts. Par contre lorsque je reprenais mon scooter le soir, en rentrant de mon travail, ces sensations désagréables n’étaient jamais au rendez-vous.

Et puis surtout, j’étais extrêmement fatiguée. Malgré une bonne hygiène alimentaire (nourriture bio), malgré la pratique très régulière de l’aïkido, je n’arrivais pas à me débarrasser d’une fatigue chronique, qui me minait peu à peu et me déprimait.

A ce stade, un être humain lambda aurait peut-être déjà consulté un médecin, voire même plusieurs, et des spécialistes… d’autant que les symptômes de mon mal duraient depuis deux ou trois ans déjà mais, moi, je suis plutôt du genre à essayer de comprendre la cause de la désharmonisation car je suis convaincue que nous sommes faits pour être en parfaite santé.

Un jour, un ami géobiologue est venu chez moi et m’a dit : « Tu ne devrais pas garder ton simulateur, c’est un objet particulièrement nocif ». Je l’ai écouté et, avant de me décider à me débarrasser de cet objet, j’ai donc cherché au pendule les vibrations couleurs émises par l’appareil et j’ai pu constater…

Brancher une fiche mâle dans la prise femelle

Mais avant ça, il faut que je vous explique quelque chose à propos des fiches électriques mâles sans terre et  la manière de les brancher. Vous pouvez les brancher dans un sens ou dans l’autre, en retournant la prise, mais la qualité de l’électricité ne sera pas la même.

Il y a un sens où le champ de torsion du champ électromagnétique est positif, c’est-à-dire biotique, favorable à la vie, et un sens où le champ de torsion du champ électromagnétique est négatif, c’est-à-dire anti-biotique, défavorable à la vie.

Vous pouvez tester ça vous-même avec un pendule : vous approchez une main de la fiche dans la prise et vous demandez quel est le champ de torsion :

  • s’il est positif, le pendule se met à tourner dans le sens horaire, à droite,
  • s’il est négatif, il tournera dans le sens anti-horaire, à gauche.

Il suffit de demander et vous obtiendrez la réponse.

Résultats de mes tests au pendule sur le simulateur d’aube

Puisqu’il y a deux manières de brancher une fiche mâle, j’ai donc tester le simulateur deux fois, une première fois avec la fiche branchée correctement (champ de torsion positif) et le seconde fois avec la fiche branchée de manière incorrecte (champ de torsion négatif), en m’interrogeant sur les vibrations couleurs émises par l’appareil.

Avec la fiche branchée correctement, j’ai constaté que :

  • le taux vibratoire du simulateur d’aube s’élève à 2000 Angstroms (échelle de Bovis)
  • et, au niveau des vibrations couleurs, quand la lampe est éteinte (fonction affichage de l’heure activée uniquement), l’appareil émet en V-m (vert négatif magnétique), N m (noir magnétique) et I.R m (infra-rouge magnétique), R m (rouge magnétique), O m (orange magnétique), J e (jaune électrique), V+e (vert électrique), B e (bleu électrique)  et le reste du spectre (de indigo à blanc) est en phase magnétique.
  • en revanche, quand la lampe est allumée,  l’appareil émet en V-e (vert négatif électrique), N e (noir électrique), I.R. e (infra-rouge électrique) et le reste du spectre est en phase magnétique.

En inversant le sens du branchement de la fiche dans la prise, j’ai constaté que :

  • le taux vibratoire du simulateur d’aube tombe en dessous de 0 Angstroms
  • quand la lampe est éteinte, l’appareil émet en en V-e (vert négatif électrique), N e (noir électrique), I.R. e (infra-rouge électrique) et le reste du spectre est en phase magnétique.
  • quand la lampe est allumée,  l’appareil émet en en V-m (vert négatif magnétique), N m (noir magnétique) et I.R m (infra-rouge magnétique) et le reste du spectre est en phase électrique.

Pour conclure,  bien ou mal branché, ce simulateur d’aube  émet des ondes extrêmement nocives, perturbatrices de la santé, d’autant plus que ce genre d’appareil est souvent placé sur la table de chevet, donc non loin de la tête, irradiée pendant les 6 à 8 heures que dure le sommeil par ses émissions nocives. Il n’en reste pas moins que l’on trouve ce genre de choses chez des enseignes genre « bien-et-bio.com » : je préfère penser qu’ils ne savent pas ce qu’ils vendent comme petites usines à polluer.

N’oubliez jamais que vous n’êtes pas obligés de croire qui que ce soit. Tout est toujours vérifiable par radiesthésie.Vous êtes tous en mesure de tout tester au pendule. Nous sommes d’ailleurs de véritables radars ambulants.

3 réflexions sur « La fée Electricité et ses attaques sournoises »

  1. Merci pour cet article intéressant ! J’ai moi même un simulateur d »aube et j’avoue que cela m’aide à me sentir bien reveillé le matin, sans lui je me reveille brutalement et je ne me sens pas « en phase » pendant plusieurs heures. Je comprends cependant les dangers par rapport aux ondes qu’il dégage et me demande du coup si je l’éloigne de ma tete de lit d’un mètre ou deux, cela le rendrait il moins nocif ?

    1. Oui, Delphine. Le mieux serait de pouvoir vous en passer.
      Mais tout le monde n’a pas la chance de dormir avec une fenêtre qui donne sur le soleil levant.
      Donc éloignez-le de votre tête le plus possible, d’au moins 2 mêtres.
      Ensuite, la sensation de ne pas être en phase est intéressante.
      Votre lit est-il à la bonne place, correctement orienté?
      Et là, c’est tout un autre champ de questionnement qui s’ouvre…
      N’hésitez pas à me recontacter en cas de besoin.
      Bien cordialement,
      Agnès B.

      1. Merci pour votre réponse! En fait, je me sens complètement connectée à la nature et lorsque je dois, en hiver, me lever avant le lever de soleil, cela me perturbe vraiment. J’ai beaucoup de mal à « émerger » et la journée je manque d’énergie … Avec le simulateur d’aube, j’ai la sensation de me réveillé tous les jours avec le soleil, je me sens plus en phase avec la nature ! Depuis quelques semaines je ne m’en sers plus ( le soleil se levant an même temps que moi) mais en hiver j’aurais du mal à m’en passer … ! je l’éloignerai de ma tête de lit en tous cas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *