Alerte : Vents solaires et surélectrisation

Voici une info prise sur le site http://www.naturo-pratique.fr/

Suite aux informations de Mme Jeanne Rousseau, nous allons subir une sur-électrisation ces prochains jours, due à des phénomènes cosmiques (conséquences des éruptions solaires des 24-25 janvier + Pleine Lune du 7 février, le tout provoquant une sur-oxydation).

Certains auront peut-être remarqué la surcharge en électricité statique : cheveux indomptables, poignées de châtaigne entre personnes ou au contact de parties métalliques…
Les risques en sont une surmortalité par excès d’oxydation, chez des personnes déjà fragilisées, en particulier les personnes cardiaques ou ayant un réseau vasculaire fragilisé.
La pratique de la bio-électronique nous amène donc à mettre en place certains principes d’hygiène de vie pour se prémunir au mieux de ces perturbations :

  • la première recommandation est de rendre le sang plus fluide, augmenter sa résistivité, pour être ainsi moins perméable aux influences cosmo-telluriques. Vous augmenterez donc votre quantité d’eau journalière, en veillant à consommer une eau très peu minéralisée (résidu sec inférieur à 50 mg impérativement). Pour ceux qui le souhaitent, vous pouvez envisager une diète hydrique dès ce week-end, pour épurer votre sang et le rendre une fois de plus, plus résistif.
  • La seconde recommandation de base est de vous négativer aussi souvent que possible. Ceux qui détiennent un négativeur, vous pouvez vous en servir plusieurs fois par jour. Pour les autres, ce sera la marche pieds nus dans la rosée…quelques minutes suffiront à chaque fois. Ou au minimum, une douche en prenant soin de bien mouiller les cheveux.
  • Enfin, privilégiez les légumes antioxydants (légumes racines) et la Vitamine C.

Bioélectroniquement vôtre :
Laurence Gallais

Pour plus d’infos sur la bio-électronique et sur le Dr Jeanne Rousseau, vous pouvez consulter :

http://www.bevincent.com/

http://www.votre-sante-naturelle.com/

PDF : entretien avec Jeanne Rousseau

Au sujet de la rosée et du négativeur

Il est vrai qu’en ce moment elle est un peu congelée la rosée…

Voici que dit M. Jean-Pierre Scherrer de Choix-de-Vie sur le négativeur :

« L’autre moyen de se mettre à la terre est le négativeur, ou alors simplement une électrode reliée à la terre. Le seul souci serait les mauvaises terres ou les tensions… Le négativeur a une diode de branchée à l’intérieur, qui absorbe le courant s’il y a besoin, tu es donc protégé. Les effets de la négativation sont importants, puisqu’ils te permettent d’évacuer les toxines et d’abaisser le rH2. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *