Sur le front de la Résistance

Chères lectrices, chers lecteurs,

En ce contexte politique, sanitaire, économique particulier, il me semble important de faire circuler un certain nombre d’informations. Et par conséquent de prendre une tout autre posture que celle de thérapeute…

La plainte contre relative aux vaccins du Maître Brusa

Ainsi, je tenais tout d’abord à porter à votre connaissance la plainte relative aux vaccins et aux thérapies géniques que l’avocat Brusa et son association Réaction 19 ont déposé le 16/12/2020 auprès du Procureur de la République près le Tribunal Judiciaire de Paris sous le numéro 20351000746.

Lire la plainte ici.

Aussi, la situation de censure que nous vivons actuellement, de manière mondiale et sur le sol français, est tout à fait intense. Nous sommes à une époque où les instances qui nous gouvernent tentent d’étouffer toute pensée dissidente.

Je tenais à remercier ici toutes les personnes qui osent penser autrement, qui ont des doutes et osent les exprimer. Cela s’appelle simplement la liberté d’expression. Elle figure dans l’article 11 de la Déclaration universelle des droits de l’Homme.

Malheureusement, la liste des personnes impactées par ce qui semble être des représailles suite à des prises de parole s’allonge de jour en jour. Distiller la peur chaque jour sur les écrans ne suffit plus. On est clairement dans un truc du style « si tu ne sais pas tenir ta langue, tu seras puni ».

Les dissidents inquiétés

Je citerai ici :

  • le Pr Fourtillan, interpellé et placé en détention provisoire à la maison d’arrêt de Nîmes le 07/12. Puis placé en hospitalisation d’office à l’hôpital psychiatrique du  Mas Careiron à Uzès. Il y aurait fait une tentative de suicide. C’est un soulagement de lire aujourd’hui dans Le Midi-Libre que le juge des libertés de la détention a considéré que cet homme n’avait pas sa place à l’hôpital psychiatrique. Il aurait donc été libéré.

Ici, un lien vers la puissante lettre de Paul Deheuvels, membre de l’Académie des Sciences- Institut de France, pour demander sa libération : http://www.profession-gendarme.com/un-membre-de-lacademie-des-sciences-institut-de-france-demande-la-liberation-du-prof-fourtillan/

  • le Dr Pascal Sacré, un réanimateur belge licencié brutalement du Grand Hôpital de Charleroi, fin octobre en pleine crise COVID.
  • le Pr Christian Perronne : ses paroles dérangent tellement que le 17/12 le DG de l’AP-HP Martin Hirsch a mis fin à ses fonctions de chef de service des maladies infectieuses et tropicales qu’il exerçait à l’hôpital Raymond-Poincaré AP-HP à Garches et a déposé plainte devant l’Ordre des Médecins.
  • le Pr Raoult, poursuivi en novembre par l’Ordre des médecins. L’Ordre lui reproche ainsi « une kyrielle d’entorses au code de déontologie : violation de la confraternité, information erronée du public, exposition à un risque injustifié et même… charlatanisme », peut-on lire dans Le Parisien.
  • le Dr Louis Fouché, fondateur du collectif ReInfoCovid qui réunit 350 chercheurs, scientifiques, médecins dont les professeurs Jean-François Toussaint et Laurent Toubiana. La direction générale de l’AP-HM l’avait convoqué le 05/11/2020.
  • et bien sûr, je n’oublie pas la militante anti-vaccin, fondatrice de Learn the risk, Brandy Vaughan. Anciennement cadre de haut niveau chez Merck, son fils l’a retrouvée morte le 09/12/2020. Elle n’était agée que de 47 ans. https://www.the-sun.com/news/1940981/brandy-vaughan-anti-vaccination-dead/

Les évènements vont s’intensifier

Il me semble vraisemblable que beaucoup de choses vont s’accélérer dans les jours prochains.

Je vous mets ici une vidéo de Magali Robin. Elle nous donne un éclairage différent et radical. Certains seront certainement choqués. Mais cela donne à réfléchir et c’est ce qui compte!

Prenez soin de vous,

Respirez et ancrez-vous,

Agnès B.

3 réflexions sur « Sur le front de la Résistance »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.