L’IGA et la Covid

L’Institut de Géobiophysique Appliquée est une association fondée, il y a presque 20 ans, par Paul Thévenot.

Devant l’afflux des demandes d’intervention auquel il avait bien du mal à faire face seul, Paul Thévenot décide de fonder l’IGA en 2002.

Son but : former des praticiens à sa méthode de soins par l’information. L’IGA compte à ce jour 1200 membres et 500 praticiens actifs de par le monde.

Quelques mots du fondateur le 7 mai 2020

« Il serait trop long  de  décrire la « méthode IGA » dans ce bref message. Sachez simplement qu’elle a pour objectif de remettre dans son état d’origine un organisme victime d’un dysfonctionnement.

Le protocole IGA utilise les connaissances les plus récentes en matière de  physique quantique et d’ondes scalaires. La recherche des causes d’un dysfonctionnement s’appuie sur l’analyse des fréquences d’ondes. Vous trouverez plus de précisions dans les différentes sections de ce site.

Pour illustrer concrètement notre savoir-faire, je vous fais part de ce que nous avons réalisé très récemment pour participer, nous aussi, à la lutte contre le Coronavirus.

Il nous est en effet possible d’effacer dans l’organisme l’information de tous les micro-organismes pathogènes. Le coronavirus en fait, bien sûr, partie.

Pour tenir compte de l’urgence de la situation et de l’impératif de respecter les modalités du confinement, nous avons mis sur pied une organisation spécifique pour venir en aide, par téléphone, aux personnes présentant les symptômes du Coronavirus. La majorité des praticiens de l’IGA s’est portée volontaire pour participer à cette initiative.

Nous sommes ainsi venus en aide à quelques 1 100 consultants durant 6 semaines. Les remerciements de ces derniers nous ont permis d’évaluer l’efficacité de notre approche. (…)

Il va sans dire que nous avons précisé d’emblée que cette aide ne se substituait aucunement à la médecine officielle. Elle est complémentaire et ne présente selon ma longue expérience personnelle aucun effet indésirable.

Effacer et reprogrammer des mauvaises informations

Je tenais à vous faire part de notre initiative la plus récente, mais nos possibilités d’intervention ne se limitent pas au traitement du Coronavirus.

Il nous est possible de détecter tous les micro-organismes pathogènes connus à ce jour, y compris ceux qui viennent de la fonte du permafrost et qui nous agressent dès à présent, alors même qu’ils sont encore presque inconnus de la médecine officielle.

Notre zone de compétence touche la majorité des dysfonctionnements de l’organisme. Le protocole consiste toujours à effacer ou à reprogrammer les mauvaises informations dans un organisme en dysfonction après avoir trouvé la cause initiale, souvent masquée par les symptômes. »

Vous souhaitez en savoir plus sur l’approche de l’IGA? Alors, je vous suggère la lecture des ouvrages suivants :

 

Pour prendre soin de vous autrement et bénéficier de cette approche innovante, si vous habitez en région parisienne, contactez-moi.

Si vous résidez ailleurs, vous pouvez prendre un rendez-vous avec un praticien de votre région en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.