Brancher correctement les prises

Un sens pour brancher vos prises?

A la demande de certains d’entre vous, j’ai totalement repris, reformulé et étoffé cet article de 2016 où je vous explique comment brancher correctement les prises à 2 fiches. Et pourquoi c’est important.

Et, pour rendre les  choses plus limpides, car le sujet peut sembler obscur pour certains, je vous ai concocté une petite vidéo de démonstration : parfois les images valent mieux qu’un long discours!

Si vous n’avez pas envie de lire cet article jusqu’au bout, vous pouvez posé directement à la vidéo

Commençons par quelques notions simples d’électricité.

Fiche 2P+T
Fiche 2P+T

Ce que l’on appelle communément « prise » se nomme « fiche ».

Ainsi, une fiche comporte :

  • soit 2 pôles, appelés la phase et le neutre,
  • soit 2 pôles (phase et neutre) + 1 terre.

Il en va de même pour la prise murale qui accueille vos fiches.

La liaison à la terre – ou le circuit de mise à la terre – est un élément principal dans la sécurité de l’installation électrique. Elle sert à évacuer les courants de défaut vers la terre. Elle permet d’éviter le phénomène d’électrisation. Si vous souhaitez approfondir le sujet de la mise à la terre du réseau électrique, vous pouvez consulter cet article.

Brancher correctement les fiches 2 P+T: une évidence?

Cela parait évident, mais autant le préciser : pour une fiche 2 P+T, branchée elle aussi dans une prise murale avec terre, la question du sens de branchement ne se pose tout simplement pas. Vu la configuration des prises, un seul sens est possible. Et il n’y a normalement aucun problème.

En revanche, le problème se pose lorsqu’on veut brancher une fiche 2P+T sur une prise murale simple 2P sans terre. Eh, oui! il n’en reste plus beaucoup de ces prises-là, car les normes ont évolué. Les prises 2P+T sont désormais obligatoires partout. Et pas uniquement dans les pièces humides, cuisine et salle de bains, comme c’est le cas lorsque l’installation électrique est ancienne.

Prise murale 2P+T
Prise murale 2P+T

Dans les cas , on aura avantage tout de même à vérifier quelques points:

  • la prise murale 2P+T est-elle effectivement reliée à la terre? Car parfois la prise a toutes les allures d’une PC+ T. Et pourtant, aucun fil de terre ne va au tableau électrique.
  • le réseau électrique est-il bien relié au piquet de terre de la maison ou de l’immeuble?
  • l’électricien qui a réalisé votre réseau l’a-t-il fait correctement ? Les pôles sont-ils à la bonne place? ou bien sont-ils inversés ?

Les normes de branchement sont précisément établies. Et cela se présente comme ainsi:

Schéma prise 2P+T
Schéma prise 2P+T

testeur de priseLa terre est en haut, la phase est à droite, le neutre à gauche. Là où les choses se compliquent, c’est quand il y  a une inversion de phases.

Parfois les électriciens, tête en l’air, fatigués ou pressés, se mélangent les pinceaux. Pour savoir si vos prises murales présentent une anomalie, il vous suffit de vous munir d’un petit testeur de prise comme celui-ci.

Il est essentiel de brancher correctement les fiches 2P sans terre

Fiche 2P
Fiche 2P

Quand votre prise de courant n’a que 2 fiches, cela veut dire qu’elle n’a pas de terre. Hormis les lampadaires de type halogène, et encore pas tous, il est très rare qu’une lampe soit munie d’une fiche avec terre. Les normes actuelles ne l’imposent pas. A mon sens, cela devrait être une obligation. On peut espérer que les normes changent dans un avenir proche.

Je le rappelle : si l’électricité est bien conçue, la phase est à droite et le neutre à gauche. Et que nous introduisions la fiche 2P dans un sens ou dans l’autre, lorsque nous allumons notre lampe, nous avons de la lumière.

Le problème se pose véritablement quand votre lampe est éteinte. En cas de branchement erroné, l’interrupteur, étant dans 99% des cas unipolaire, ne coupe que la phase et pas le neutre. Or, dans cette configuration, la phase de la fiche se trouve branchée au neutre de la prise murale. Votre lampe éteinte émet un champ électro-magnétique énorme, bien plus important qu’en position allumée.

Ceci est très problématique pour les lampes de chevet. Quand vous dormez, la lampe de chevet se trouve à proximité de votre tête. Et vous recevez cette pollution électrique pendant 8 heures environ. 8 heures, c’est la durée moyenne de sommeil chez la plupart que les gens.

En effet, il faut savoir que les champs électro-magnétiques de basse fréquence (courant 50 Hz) perturbent le fonctionnement des systèmes nerveux, endocriniens et immunitaires.

Le tournevis-testeur : votre allié pour brancher correctement vos lampes

Pour remédier à cela, je vous invite à avoir chez vous un tournevis-testeur. Grâce à cet outil, vous pourrez vérifier que votre lampe est correctement branchée.

Tournevis-testeur
Tournevis-testeur

Un tournevis-testeur, ça ressemble à ça. Comment fonctionne-t-il?  C’est assez simple. Si la diode s’allume quand vous mettez le tournevis au contact du câble électrique entre l’interrupteur et l’ampoule, cela signifie que la fiche est branchée à l’envers.

De plus, ce tournevis permet de :

  • détecter la présence de champs électriques alternatifs dans les murs,
  • vérifier le fonctionnement d’une ampoule ou d’un câble,
  • détecter la phase d’une prise,
  • vérifier si des appareils consomment même une fois éteints (lampes, transformateurs, ou appareils divers), etc.

Voilà, il ne vous reste plus qu’à vérifier vos lampes de chevet. Et vous pourrez dormir en toute tranquillité !

Si vous souhaitez en acquérir un, suivez ce lien.

Suite à plusieurs mails reçus des lecteurs, je précise que, pour vérifier si les appareils sont branchés dans le bon sens, nul besoin d’introduire le tournevis dans la prise murale. C’est même à proscrire absolument! La marche à suivre adéquate est de tenir l’embout métallique du tournevis entre le pouce et l’index (comme sur la photo). Et de poser la partie plate sur le câble situé entre l’interrupteur et la lampe.

Lorsque l’interrupteur est OFF, la lampe est éteinte.  Si la diode du tournevis s’allume, cela veut dire qu’il y a de l’électricité dans le câble. Et que le branchement de la fiche est incorrect. Il suffit donc de la retourner et de revérifier.

Si l’on utilise correctement ce tournevis, il n’y a aucun danger. Mais si  on en fait qu’à sa tête et que l’on introduit l’embout métallique dans la prise murale par exemple… Là, on fait n’importe quoi  et cela devient dangereux!

Comprendre le branchement correct des fiches 2P en images

Bonnes ondes à tous, bonne santé,
Agnès B.

29 réflexions sur « Brancher correctement les prises »

  1. Bonjour et merci pour cet article très pédagogique.
    J’ai testé les prises de mon logement avec le fameux testeur de terre.
    Si je comprends bien, lorsqu’une prise est inversée, c’est forcément une prise sans connection à la terre?

    1. Bonjour,
      Si vous utilisez un testeur de terre, alors il vous dit exactement ce qui se passe avec votre prise.
      Il y a plusieurs cas de figures :
      – la phase et le neutre peuvent être inversés : phase à gauche et neutre à droite
      – le neutre et la terre peuvent être inversés : neutre à la place de la terre
      Et une prise qui semble être à 3 fiches : phase, neutre et terre, peut aussi être sans terre car la terre n’est pas connectée à la terre.
      J’espère vous avoir éclairer,
      Bien cordialement,
      Agnès B.

  2. Hello,

    La présence de 230V entre phase et terre n’implique absolument pas que la « terre est bonne » comme indiqué sur la photo de la prise !
    Elle indique seulement que la borne « terre » de la prise est raccordée au piquet de terre de l’habitation, via le tableau électrique.

    La qualité de la mise à la terre (« une bonne terre ») se mesure à l’aide d’un telluromètre ou d’un mesureur d’impédence de boucle, hors de portée financièrement pour les particuliers.
    Il faut louer ces appareils ou faire passer un pro.

    Selon la norme NFC-15-100, la résistance mesurée doit être < 100 ohms (et même < 77 ohms pour les vieux disjoncteurs de branchement réglés à 640mA au lieu de 500mA).

    Il faut bien comprendre: que la résistance du circuit de terre soit de 10 Ohms (excellente) ou de 1000 Ohms (excécrable), on aura toujours environ 230V entre la phase et la terre.

    Si les interrupteurs unipolaires vous empêchent de dormir, on trouve en GSB pour quelques € des modèles bipolaires relativement facile à installer si on sait dénuder 4 fils proprement et se servir d'un tournevis. ;o)

    Steve.

  3. Bonjour
    Je « bricole » l’électricité depuis de nombreuses années et comme indiqué sur ce très utile article, j’ai toujours mis la phase (rouge) à droite et le neutre (bleu) à gauche.
    J’achète des prises de marque réputée : Schneider et, oh stupeur ! sur les repère de branchement, je vois
    L (à gauche) T ( en haut et au milieu) N (à droite).
    J’ai donc inversé les bornes pour rester uniforme dans mon installation mais je m’interroge ?

      1. Je confirme, j’ai aussi vu d’autres marques indiquer la phase à gauche au lieu de droite … mais je continue aussi à brancher avec la phase à droite pour être consistant avec mes installations !

        1. Bonjour, il faut savoir qu’en France on ne fait rien comme les autres…
          En nous sommes le seul pays à mettre la phase à droite.
          Voilà pourquoi on trouve des PC avec la phase à gauche.
          Bien à vous.
          Kevin

  4. Bonjour, étant depuis peu sensibilisée au CEM votre article ci – dessus m’a intéressé. J’ai acheté un testeur de prise terre, dans la maison on a des prises terre correctes, des prises sans terre et des prises terre mais avec inversion phase/neutre. La question de la lampe de chevet dans le bon sens ou non m’interpelle, mais dans les chambres les prises sont sans terre, le tournevis testeur sert-il à quelque chose ? que faire ? j’ai acheté un testeur, Détecteur de Tension Sans Contact, Meterk 12V-1000V NCV Test de Fil de Phase Lampe de Poche LED Alarme Sonore Lumière d’Avertissement (Orange) https://www.amazon.fr/gp/product/B071FGCBDM/ref=oh_aui_detailpage_o01_s00?ie=UTF8&psc=1. Cependant je n’arrive pas bien à comprendre si celui – ci fonctionne comme le tournevis dont vous parlez. En tous les cas ma question est comment inverser une prise dans le bon sens ? il faut l’ouvrir et inverser les fils ? est – ce aussi simple ? mais sans la terre cela ne sert pas à grand chose non ? Merci de votre aide

    1. Merci pour votre commentaire Véronique.
      Pour les prises avec inversion phase/neutre, il suffit de remettre les fils de la prise murale dans le bon sens: neutre à gauche et phase à droite. Pour faire cela, vous coupez bien sur l’électricité au compteur.
      Et pour mettre une prise dans le bon sens (celle de votre lampe de chevet par exemple), il suffit de vérifier que lorsqu’elle est éteinte aucun CEM n’est émis. Si ce n’est pas le cas, il suffit d’inverser la fiche et de la réinsérer dans la prise murale. Et vous vérifiez à nouveau qu’aucun CEM ne s’en dégage !Il n’y a rien à démonter. Ou à bricoler.
      J’espère que mes explications vous seront utiles. Bien cordialement,
      Agnès B.

  5. Bonjour,
    Je viens de lire vos recommandations. Merci.
    Je viens de contrôler certaines prises murales avec terre. Certaines sont mal montées. Je vais faire le nécessaire.
    Par contre, je suis surpris avec certaines rallonges avec Terre qui inversent la phase.A priori, des rallonges petits prix.
    Les rallonges de marque plus chères n’ont pas ce problème.

    Qu’en pensez-vous ?

    1. Bonjour,
      Oui, cela peut arriver. Surtout dans le matériel à bas prix.
      Vérifiiez aussi les plafonniers : s’ils émettent quand ils sont éteints, c’est qu’il y a une inversion au niveau de l’interrupteur.
      Merci pour votre témoignage.

  6. Il me semble que lorsque qu’il n’y a pas de courant alors il ne peut y avoir de champ magnétique.
    Donc quand la lampe est éteinte il ne peut y avoir de champ magnétique, non ?

    1. Bonjour et merci pour votre question qui permet à tous d’avoir les idées claires.
      Les charges électriques (électrons) génèrent des champs électriques immobiles (électricité statique) ou en mouvement (courant électrique).
      Le courant électrique (charges électriques en mouvement) crée un champ magnétique.
      L’enclenchement du disjoncteur principal d’une maison ou appartement crée un champ électrique statique dans tout le câblage électrique de la maison : la mise en route d’un appareil électrique crée un courant électrique (flux), générateur de champ électrique et de champ magnétique.
      En ce qui concerne notre lampe de chevet :
      – lorsque la lampe est allumée, le fil de phase est à 230 volts, le fil de neutre est à 0 volt, que la fiche soit branchée dans le bon sens ou non. Il en résulte un certain champ électrique.
      – lorsque la lampe est éteinte, si elle est branchée dans le bon sens, l’interrupteur coupe la phase. Résultat : le courant est arrêté au niveau de l’interrupteur, la tension est de 0 volt dans la lampe, donc pas de champ électrique.
      -lorsque la lampe éteinte, mais mal branchée, elle ne produira pas de champ magnétique, mais un très fort champ électrique dû au fait que, puisqu’elle est mal branchée, l’interrupteur unipolaire ne coupera que le neutre et non la phase. Résultat : l’électricité est présente dans toute la lampe (éteinte). A partir de l’interrupteur, les 2 fils sont au potentiel de 230 volts. Le champ électrique est au minimum 2 fois plus important lorsque la lampe est éteinte que lorsqu’elle est allumée!
      Et pour votre info et très schématiquement:
      -les champs électriques affectent le système nerveux (=électrique) et endocrinien (=chimique, production d’hormones)
      – les champs magnétiques perturbent le fonctionnement cellulaire, particulièrement au niveau de l’ADN jusqu’à modifier le patrimoine génétique.

  7. Je vois que vous avez oublié de parler de l’effet pipotron. Pourtant quand on tient son tournevis à l’envers, le risque est grand de se mettre le doigt dans l’oeil !

    Vous me direz tant que ce n’est que le doigt…

    … enfin, amusez-vous bien …

    1. Et quand on est comme vous totalement ignorant des champs électro-magnétique et de l’impact qu’ils peuvent avoir sur la santé, notamment celle du cerveau, on se passe de faire des commentaires! Bonne santé, et bonnes ondes!

  8. Bonjour, complètement inculte en ce qui concerne l’électricité j’ai suivi à la lettre vos instructions. Je suis un peu électrosensible et dans mon logement une personne était venue tout tester et mesurer et avait trouvé plusieurs problèmes, dont ma lampe près du lit branchée sur une prise simple dans le mauvais sens. Quand tout est rentré dans l’ordre, mes maux de tête ont cessé aussitôt. Depuis j’ai déménagé, dans une autre région, et je souhaite vérifier toutes mes lampes, ce serait déjà ça de fait. Mais ce que vous décrivez comme méthode ne donne rien. Le témoin du tournevis ne s’allume jamais, j’ai essayé tous les cas de figure, lampe éteinte et allumée, et avec la prise dans les deux sens… Faut-il un tournevis testeur particulier ??
    Merci cordial !!

    1. Bonjour, Et merci pour votre question.
      Oui, il faut un tournevis testeur de champ électrique. C’est différent d’un tournevis d’électricien.
      Comme celui que je vends ici : http://geobiologie-sante.com/2016/04/14/tournevis-testeur/
      Si vous en avez déjà un, vérifiez qu’il fonctionne correctement en le tenant par les deux bouts (index et pouce à une extrémité et un doigt de l’autre main à l’autre extrémité).
      Sinon, il faudra vous en procurer un.
      Tenez moi au courant.
      Cordialement,
      Agnès B.

  9. Et dans le cas des lampes sensitives (dont on touche la base pour allumer et éteindre) : comment cela fonctionnent il précisément, le champ électromagnétique est il coupé ?
    Merci pour ce complément d’information.

    1. Bonjour et merci pour votre question extrêmement pertinente.
      Je n’ai jamais testé ce genre de lampe et je vais donc me renseigner.
      A priori, je dirais que ces lampes sensitives sont constamment sous tension, sinon on ne pourrait les allumer en les touchant. Mais cela reste à vérifier!

  10. Pour remédier à cela, il vous faudra vous munir d’un tournevis-testeur, et vérifiez que votre lampe est branchée dans le bon sens.

    Bonjour, d’accord avec cette phrase, mais en pratique pour les lampe de chevet sans terre, souvent on ne sait pas quel est le fil qui est coupé par l’interrupteur, et pour faire le test il n’y a qu’un moyen , c’est d’éteindre la lampe et ensuite de dévisser l’ampoule et de vérifier avec le tournevis qu’il n’y a pas de courant qui arrive sur les 2 contacts qui alimentent l’ampoule.

    Par contre au niveau sécurité ça craint un peut, ont risque le flash si le tournevis met en contact P et N.

    Le plus simple serait que les normes sur les interrupteurs imposent que P et N soient coupés simultanément.

    Cordialement.

    1. C’est sûr que le mieux est que toutes les lampes soient munies d’interrupteurs bipolaires coupant phase et neutre, et le top du top serait que tous les éclairages comportent phase, neutre et terre. Là, ce serait l’idéal. Mais on est loin d’en être là au niveau des normes.

  11. Ok, tu branches ta fiche dans la prise. Tu tiens la partie métallique du tournevis entre ton pouce et ton index comme sur la photo, et tu mets l’autre embout du tournevis au contact du fil entre l’interrupteur et l’ampoule, quand l’interrupteur est OFF. Si la diode du tournevis s’allume, c’est que la prise est mal branchée. Donc tu retournes ta fiche dans la prise et tu revérifies. Et le tour est joué!

  12. une fois la configuration de la prise bien établie, quid de la fiche? comment savoir si la fiche est à l’endroit? Et, sortie de la prise, le tournevis-testeur est-il capable de désigner quel bitonio va dans le trou ad hoc?

    1. Bonjour
      Si toutes vos prises ont la phase du même côté il vous suffit de repérer par une trace de « blanco » la borne qui ne passe pas par l’interrupteur et de toujours la brancher sur le neutre.
      Voilà.
      Paul

      1. Merci pour votre commentaire. Et c’est bien cela le problème « si toutes vos prises ont la phase du même côté ». Cela devrait être comme ça. Mais lorsque je passe dans les maisons, je constate souvent que les électriciens ne font pas toujours correctement leur boulot. Les normes sont phase à droite, neutre à gauche, terre en haut. Mais ce n’est pas toujours comme ça!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.