Cure de jouvence à l’ail et au citron

Voyagez léger!

En ce début d’année 2020, je vous adresse à toutes et tous mes meilleurs vœux. Avec un peu de retard, il est vrai, mais pas tant que ça!

Nous sommes début février et le Nouvel An Lunaire vient tout juste de commencer avec la nouvelle Lune du 24/01/2020. Cette année sera certainement une année de transition, de transmutation, de pas-sage. Et  chacun de nous devra veiller à se délester de l’ancien, de tout ce qui est obsolète et n’a plus d’utilité. En effet, pourquoi s’encombrer? Nous veillerons donc à voyager léger afin de garder le cap, rester alignés et nous délecter du chemin qui s’offre à nous!

Comme chacun peut en faire l’expérience chaque jour, la santé passe avant tout par la qualité de nos pensées. On peut se faire un sang d’encre, de la bile, du mauvais sang, des cheveux blancs, on peut en avoir plein le dos, ou par-dessus la tête, avoir une boule dans la gorge, avoir la peur au ventre… En effet, nos pensées agissent aussi bien sur nos émotions que sur notre organisme. Lorsqu’elles sont maintenues saines, elles nous permettent de conserver une bonne santé physique. Somme toute, un corps sain dans un esprit sain! Pourquoi garder de vieilles rancunes, de vieilles jalousies, des peurs inutiles? Partez à la chasse aux pensées qui sabotent votre vie et reprogrammez votre mental.

Pour nous faciliter la vie et nous alléger au plus profond de nos cellules et de nos artères, je vous propose une recette à base d’ail et de citron. De quoi vous redonner la pêche! On me l’a transmise il y a peu. Il me semble important de la diffuser au plus grand nombre.

Ayez la pêche avec le citron!

Cette recette à base d’ail et de citron vient de Russie. C’est un véritable élixir de jouvence. Elle permet de nettoyer les artères des graisses qui s’y accumulent. Elle est à la portée de tous : vraiment facile à mettre en œuvre et très peu onéreuse!

Ingrédients
  • 30 gousses d’ail de taille moyenne (bio bien sûr), pelées. Cela représente 2 à 3 têtes d’ail.
  • 5 citrons naturels  (toujours bio, bien sûr) non pelés, détaillés en petits morceaux.

Réduire le tout en purée au mixeur… J’ai testé pour vous le mixeur et ça n’a pas fonctionné du tout! ;((  J’ai du utiliser mon extracteur de jus. Mais je suppose qu’avec une bonne centrifugeuse, ça devrait le faire.

Ajouter un litre d’eau et porter à ébullition. Dès les premiers  bouillons, arrêter le feu.

Passer à la passoire et verser dans une bouteille en verre évidemment. Pas de plastique s’il vous plaît!

Laisser refroidir et conserver au réfrigérateur.

Mode d’emploi

Prendre 1 petit verre par jour avant ou après le repas principal. Au bout de 3 semaines de prise quotidienne, les adeptes assurent avoir observé une régénération de leur corps, leur apportant jeunesse et bien-être, véritable cure de jouvence.

Nous recommandons une prise durant 3 semaines, suivie d’1 semaine de pause. Puis un 2e cycle de 3 semaines afin d’assurer un effet remarquable. Répétez cette cure peu onéreuse et tout à fait saine et efficace au moins deux fois par an : au printemps et à l’automne.

Bénéfices

Cette recette permettrait d’améliorer l’artériosclérose. L’artériosclérose est souvent définie comme un phénomène naturel lié à l’âge. Elle consiste en un durcissement, un épaississement et une perte d’élasticité de la paroi des artères.

Les effets de ce dysfonctionnement cardio-vasculaire, notamment sur les capacités visuelles et auditives, diminueraient, voire disparaîtraient totalement avec la cure ail-citron.

Ail et citron, des effets fulgurants

Cette cure aurait aussi plein d’autres avantages. Elle permettrait notamment d’agir sur :

  • les dépôts de graisses accumulés dans le corps,
  • le mauvais cholestérol (LDL), en le diminuant,
  • le bon cholestérol (HDL), en l’augmentant,
  • les triglycérides dans le sang, en les diminuant
  • la formation de thrombus (prévention des risques),
  • la tension artérielle, en la diminuant,
  • le foie, en renforçant sa fonction dépurative,
  • le fonctionnement des reins, en l’améliorant, ce qui permet de mieux lutter contre la rétention d’eau,
  • la circulation sanguine,
  • le système immunitaire en augmentation les défenses naturelles,
  • la prévention de l’apparition de tumeurs,
  • nos cellules, en les renouvelant et les rajeunissant, grâce aux pouvoirs anti-oxydants de l’ail et du citron.

Si l’on souhaite prendre soin de soi, c’est sûr que cette longue liste de bienfaits, ça donne envie d’essayer au plus vite!

30 gousses d’ail… Ca fait un peu peur pour l’haleine!!! Mais je vous rassure tout de suite. N’ayez aucune crainte quant à l’haleine désagréable due à la prise d’ail, le goût est parfaitement neutralisé par les citrons.

Les effets de l’ail et du citron sont fulgurants. Le sommeil s’améliore, l’apaisement intérieur s’accroit, etc. Ainsi, une femme aurait même échappé à une opération du cœur prévue car la graisse contenue dans le sang et l’artériosclérose s’étaient résorbées.

Aussi, pour les problèmes de parodontose, le breuvage d’ail et citron a fait ses preuves. Et il est tout à fait conseillé également pour la prévention. Les témoignages concernant cette recette sont tellement élogieux qu’il est intéressant de la diffuser aux personnes que ce remède simple pourrait soulager.

Essayer, c’est l’adopter!

J’ai bien sûr testé cette recette avant de vous la livrer.

Avant de goûter le breuvage, j’avais très peur que cela soit, disons-le franchement, dégueulasse. Car 30 gousses d’ail, c’est pas rien! Mais, en fait, j’ai trouvé cela délicieux. Ça rappelle un peu le Schweppes avec une texture épaisse de jus de banane ou d’abricot. C’est somme toute un très bon apéritif!

Lorsqu’on a consommé des agrumes, dont le citron, on peut se rincer la bouche à l’eau. Mais, avant de se brosser les dents et d’utiliser du dentifrice, il convient d’attendre 40 minutes. En effet, la couche superficielle de l’émail attaquée par les agrumes, se reforme naturellement sous l’action de la salive, à condition de laisser celle-ci agir pendant le temps nécessaire.

N.B.: Cette information vous est donnée à titre gracieux. Elle est à prendre comme une recette de grand-mère ou recette de « bonne fame ». Elle n’a aucune valeur médicale. Si vous décidez de faire l’expérience de cette recette, vous ne pourrez en aucun cas me tenir responsable de votre choix. Si vous rencontrez des problèmes de santé, n’hésitez pas à consulter votre  médecin, seul apte à vous fournir un avis médical.

Plantes à fumer

Envie de dire stop au tabac?

Vous êtes peut-être fumeur ou fumeuse? Vous en avez peut-être marre du tabac et d’abimer votre corps avec les produits nocifs qu’il contient? L’augmentation incessante du prix du tabac et ces horribles paquets gris avec leurs inscriptions malsaines vous pèsent… C’est sûr, on est là proche de la sorcellerie. A se demander ce qui est le plus nocif : le tabac lui-même ou les messages qui sont inscrits sur les paquets? Je vous invite à découvrir les plantes à fumer.

L’alcool fait des ravages aussi, mais les bouteilles restent belles et attirantes. Et je ne parlerai pas ici des objets connectés et de la technologie sans fil : 3 G, 4G, WI-FI, Wimax, antennes-relais. Le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) de l’OMS a classé les champs électromagnétiques des radiofréquences comme possiblement cancérigènes pour l’homme (Groupe2B), sur la base d’un risque accru de gliome, un type de cancer malin du cerveau, associé à l’utilisation du téléphone sans fil. Et pourtant quand vous achetez un portable ou un forfait mobile, les boîtes ne sont pas noir ou gris sombre et ne portent pas l’inscription TELEPHONER TUE. Pour en savoir plus sur le rapport du CIRC, vous pouvez consulter ce PDF : http://www.iarc.fr/fr/media-centre/pr/2011/pdfs/pr208_F.pdf

Des alternatives au tabac

Mais revenons à nos moutons : le tabac, la fumée… Cet été, mon chemin a croisé la Caravane des Cueilleurs, présente sur les festivals Le rêve de l’Aborigène et  L’Arbre qui Marche. Grâce à elle, j’ai découvert qu’il y a de nombreuses alternatives au tabac. En dehors de la cigarette électronique dont on ne sait pas grand chose. On a très peu de recul pour en estimer les effets à long terme.
En jetant un œil sur le net, j’ai vu que les e-liquides se composent d’un support, d’un arôme, d’alcool, d’eau. Ils peuvent contenir, ou pas, de la nicotine, à des concentrations plus ou moins fortes et aussi du propylène glycol et de la glycérine végétale, bases qui servent à produire la vapeur. En effet, ces liquides ont la propriété de se vaporiser à basse température (± 60°C) en formant une vapeur donnant l’illusion de la fumée de cigarette. On utilise généralement un mélange de ces deux produits qui ont des propriétés différentes : la glycérine produit plus de vapeur, mais son goût sucré peut dénaturer les arômes et sa viscosité peut encrasser les atomiseurs (encrasse-t-elle les poumons?), aussi est-elle le plus souvent employée en plus faible proportion. Le propylène glycol, lui, s’il produit moins de vapeur que la glycérine, favorise en revanche le « hit » : cette agréable contraction de la gorge au passage de la vapeur qui donne réellement la sensation de « fumer ». L’eau et l’alcool servent à fluidifier les mélanges, l’alcool sert également à favoriser le « hit’. Alcool et eau ne sont en général pas utilisés en proportion supérieure à 5% au total. Un bon cocktail!

Plantes à fumer légales

Maxime de la Caravane des Cueilleurs explique qu’il y a plein de plantes que l’on peut fumer. Et en plus, l’on peut facilement les récolter soi-même. Je vous mets ici sa liste:
  • Feuilles : achillée, aigre moine, ajonc, armoise, arnica, aspérule odorante, aubépine, avoine, aulnée, bananier, bardane, basilic, bétoine, betterave, bouillon blanc, bouleau, bourrache, brunelle, busserolle, camomille, carotte, cassis, céleri, cerisier, chanvre, chanvre d’eau, châtaignier, chêne, chicorée, chou, ciste cotonneux, cognassier, coleus, consoude, coquelicots, cyclamens, cytise, endive, épinard, eucalyptus, fenouil, figuier, flouve odorante, fougère, fraisier, framboisier, frêne, gaillet gratteron, goémon, guimauve, griotte, groseillier, haricot, herbe aux chats, hêtre, houblon, hysope, ipomé, laitue sauvage, laitue scarole, lavande, lierre terrestre, lobélie enflée, marjolaine, marronnier d’Inde, mauve, mélilot, mélisse, menthe, merisier, mûrier, noisetier, noyer, origan, orme, orties, papaye, passiflore, pavot, pêcher, peuplier, pin sylvestre, pissenlit, plantain, poirier, pomme de terre, pommier, populage, prunelier, rhubarbe, ronce, ronce arbrisseau, rosier, sarriette, sauge officinale, serpolet, scutellaire, sphaigne, soja, souci d’eau, sumac glabre, sureau noir, tabac, thé, thym, tilleul, tomate, topinambour, tournesol, trèfle, tussilage, verveine, vigne, vigne vierge, violette.
  • Fleurs : aubépine, calendula, lavande, magnolia, mauve, mélilot, millepertuis, muguet, rose rouge, sureau.
  • Écorces: bouleau, charme, cornouiller mâle , saule, viorne.
  • Autres: clématite (tige), iris (rhizome), maïs (barbe), marrons dinde (coque).

Plantes : issue de témoignages
Plantes : contient de la nicotine
Plantes : testée en laboratoire, approuvée par des médecins et commercialisée à l’étranger.

Et si le domaine des plantes à fumer vous passionnent, j’ai aussi découvert le très joli site Ubulawu. Ils y donnent notamment la formulation d’un mélange qui peut remplacer totalement le tabac. Ils l’appellent l’Herbal Mix:

  • guimauve (marsh mallow)
  • framboisier (feuilles)
  • trèfle rouge (feuilles)
  • trèfle doux (feuilles)
  • menthe poivrée (feuilles)
  • calendula (fleurs)

Ils étaient en rupture de stock. J’ai donc réalisé moi-même un mélange en achetant mes différents ingrédients chez un herboriste.  Pour en profiter, rendez-vous dans la boutique.

Avec ces infos, vous allez pouvoir vous passer du tabac, sans vous passer du plaisir de fumer. Elle est pas belle, la vie!?!

Boire de l’eau d’argile

Pourquoi boire de l’eau d’argile?

L’argile est une substance vivante. Pourvue de cette intelligente de la nature qui lui permet d’agir avec discernement, l’argile bactéricide et  antiseptique entrave la prolifération des micro-organismes pathogènes, c’est-à-dire tous corps parasitaires et par conséquent indésirables, et dans le même temps favorise la reconstitution cellulaire saine. « Tout ce qui est malsain, émetteur de radiations négatives, est attiré invinciblement vers l’argile, radiant pôle positif », nous dit Raymond Dextreit.

Dans son excellent livre, , dont je m’inspire largement pour cet article, on peut lire que « l’argile va là où est le mal. Utilisée en usage interne, par voie buccale, anale ou vaginale, l’argile se dirige vers le foyer morbide et s’y fixe parfois pendant plusieurs jours pour finalement entrainer pus, sang corrompu, etc., dans son évacuation. »

Avec son pouvoir absorbant extraordinaire (y compris sur les odeurs), l’argile attire à elle toutes les impuretés et autres substances pouvant être toxiques ou communiquant une saveur désagréable à un aliment.

Son pouvoir adsorbant permet la captation, en vue de l’évacuation, des éléments non utilisables de l’alimentation ainsi que des produits de désassimilation ou de desquamation, en suspension dans les liquides stagnant ou progressant dans les viscères.

L’argile a une affinité avec tout ce qui vit: plante, animal, humain. D’ailleurs, selon la bible de Chouraqui, Adama ou Adam-le-glébeux, poussière de la glèbe, est formé à partir de la glaise. L’argile est une terre glaise : elle peut être verte, rouge, jaune, grise, blanche, etc. Toujours selon, R. Dextreit, il faut chercher celle qui convient le mieux à l’affection traitée et/ou au tempérament du malade. A retenir aussi : c’est que plus l’argile a été exposée au soleil, à l’air, à l’eau de pluie, et plus elle est active.

Bénéfices de l’argile en usage interne

Bactéricide, elle peut rendre inoffensive l’eau polluée.

Son pouvoir absorbant enlève à l’eau des villes ses relents chimiques de chlore et autres. L’argile débarrasse l’eau de ses odeurs, et son action se poursuit tout le long du tube digestif en libérant le canal de ses intrus, à commencer par les gaz.

Tout ce qui est malsain va être éliminé. Mais, si les déchets drainés vers l’intestin sont trop nombreux, il peut y avoir un embouteillage (constipation). Pour ne pas en souffrir, on peut agir avec une tisane laxative. Et surtout boire beaucoup d’eau entre les repas, afin que le volume de liquide soit suffisant pour délayer ces amas de déchets et les entraîner vers la sortie.

C’est pourquoi, si vous souhaitez expérimenter les bienfaits de l’argile en usage interne, vous commencerez toujours par habituer votre corps pendant quelques jours. Et vous boirez uniquement de l’eau argileuse, en laissant au fond de votre verre le dépôt.

L’argile, ami du tube digestif, et bien plus encore…

Pour toutes les irritations, ulcérations ou même ulcères des organes digestifs, l’argile constitue un pansement actif qui élimine les cellules détruites et activent leur reconstitution. Ses propriétés colloïdales agissent comme détersives et enlèvent toutes les substances nocives.

Son pouvoir adoucissant, absorbant et cicatrisant est idéal en cas d’entérites, inflammations de la muqueuse intestinale, ou de dysenterie, maladie infectieuse provoquant des diarrhées graves.

Mais, au-delà de cette action directe et bienfaisante sur le tube digestif, sur la constipation ou les diarrhées, l’argile va bien plus loin : elle agit sur tous les organes et sur tout l’organisme. Son travail d’épuration se poursuit dans le sang. L’argile le nettoie et l’enrichit.  Et toujours selon R. Dextreit, la même petite cuillerée à café d’argile peut guérir une furonculose rebelle et une anémie tenace. Et ça, c’est extraordinaire! Car l’argile ne contient pas une profusion de minéraux. Au contraire, elle est constituée principalement de silice et d’alumine, et dans une moindre proportion, de chaux, de magnésie, de sesquioxyde de fer, etc.

La composition de l’argile ne suffit pas à expliquer son action reconstituante des globules rouges du sang. En un mois de cure d’eau d’argile, on assiste à une impressionnante augmentation des hématies.

Et partout où il y a carence, l’argile semble agir pour les combler sans que l’analyse ne révèle une exceptionnelle richesse de ces substances carencées dans l’argile. Selon une publication de la NASA, l’argile aurait joué un rôle important dans l’apparition de la vie sur terre, en contribuant à la concentration des acides aminés, éléments constitutifs des protéines. Renfermant des métaux, les argiles attirent les nucléoprotéines dont l’assemblage forme les chaines d’acide désoxyribonucléique ou A.D.N.

Recette de l’eau d’argile

  • Attention : l’argile se manipule avec du bois ou du plastique. Ne surtout jamais utiliser de récipient ou ustensile en métal.
  • En début de cure, il est conseillé de ne boire que l’eau et de laisser le dépôt au fond du verre. Cela s’appelle l’eau argileuse.
  • Eau d’argile : dans un demi-verre d’eau non bouillie,  saupoudrez 1 cuillerée à café d’argile.

Faites cela le soir pour boire la préparation le lendemain matin. Ou faites cela le matin si vous souhaitez boire cette préparation le soir au coucher.

Au delà des 3 premiers jours de cure, boire l’eau ainsi que le dépôt d’argile au fond du verre.

La première cure d’argile dure 3 semaines. Puis, on fait une semaine de pause. Après cet arrêt, on peut reprendre la cure pendant plusieurs mois à raison d’une semaine de cure alternant avec une semaine de repos.

En cas de tension artérielle élevée, on prendra seulement 1 ou 2 pincées d’argile par jour dans de l’eau, ou 1 cuillerée à café dans de l’eau 2 fois par semaine.

Bonne cure et bonne santé!

Nettoyage de l’équinoxe de Printemps

Contre les parasites, à vous de jouer!

Chères lectrices, chers lecteurs,

L’Équinoxe de printemps a lieu le 20 mars 2018 à 17h15. C’est aujourd’hui! Et c’est le moment de faire une petite cure anti-parasites qui va faire du bien à vos intestins et donc soulager et alléger tout votre organisme. Et vous permettre de rester au top de votre forme ou peut-être de la retrouver!

Le printemps en médecine traditionnelle chinoise, c’est la saison du foie et de la vésicule biliaire. Saison idéale pour le grand nettoyage de printemps dans les maisons, et donc dans notre seule véritable demeure, notre corps!

Trichuris trichiura
Enterobius vermicularis

Pour effectuer cette cure anti-parasites, je vous recommande le . Je le conseille à de très nombreux clients. En effet, rares sont celles et ceux qui viennent me voir et sont exempts de petits vers intestinaux aux noms plutôt tarasbiscotés : enterobius vermicularis (communément appelé oxyures), trichuris trichiura et ascaris lumbricoides notamment.

Les parasites intestinaux ne sont pas à prendre à la légère!

Il fut une époque, avant les années 60, où l’on faisait ce nettoyage régulièrement. De nos jours, malheureusement, les parasites sont devenus les parents pauvres de la médecine.

Certains parasites sont microscopiques : on ne les voit pas à l’œil nu, même si l’on observe attentivement ses selles dans la cuvette des toilettes- et d’autres peuvent atteindre plusieurs millimètres. Mais quelque soit leur taille, ils peuvent provoquer des troubles chroniques. Ces troubles sont parfois mineurs, même s’ils sont bien embêtants tout de même. Mais ils  peuvent devenir des troubles graves comme la dépression ou la maladie de Parkinson dont on sait maintenant qu’elle est due à l’infestation de l’organisme par toutes sortes de parasites :

  • toux persistante,
  • problèmes digestifs,
  • manque de concentration,
  • pertes de mémoire,
  • problèmes nerveux,
  • insomnies inexpliquées,
  • petites crises allergiques,
  • poussées de fièvre sans raison.

Débarrasser l’intestin de ces hôtes indésirables permet non seulement de voir disparaitre des symptômes désagréables (parfois anodins), mais cela améliore également l’efficacité de l’absorption des nutriments. Et cela, c’est très important. Notre appétit peut ainsi se stabiliser, nous débarrassant au passage de quelques kilos superflus.

Je vous invite à faire cette cure anti-parasites en famille (eh, oui, mieux vaut que tout le monde soit à la même enseigne!) grâce au . Rassurez-vous, je n’ai aucune action chez Sopharm, le labo du produit. Je pratique simplement ce sirop depuis une dizaine d’années et j’en suis très satisfaite. Ce sirop contient : de l’extrait de matricaire, de citronnelle, de fenouil, de romarin, de cannelier, de houblon et de marjolaine.

La cure anti-parasites, protocole d’utilisation

Il est conseillé de prendre le le matin à jeun, 3 jours de suite.

  • pour les enfants de 3 à 13 ans : 2 cuillères à café
  • pour les enfants de plus de 13 ans et aux adultes : 2 cuillères à soupe

Il est vivement recommandé de refaire une cure de 3 jours 20 jours plus tard. Si certains vers ont échappé au traitement et ont eu le temps de pondre à nouveau, cette 2e passe permet de les éliminer tous.

Une suggestion : faites de ce nettoyage un rituel que vous renouvellerez à chaque équinoxe, automne et printemps, pour le plus grand plaisir de vos intestins et de vos enfants qui adoreront cette cure et l’attendront avec impatience, car le sirop est vraiment très très bon!

Très bon nettoyage! Et de belles énergies pour l’Équinoxe!

Kyste sébacé, la magie du vinaigre de cidre

Un remède d’exception, le vinaigre de cidre

Chères lectrices, chers lecteurs,

J’ai testé pour vous le vinaigre de cidre bio !

J’ai eu la chance d’avoir un kyste sébacé, apparu en septembre 2017. Au début, c’était juste un petit bouton sur la joue, je croyais qu’il allait disparaitre mais, au fil du temps, je me suis rendue compte qu’il avait élu domicile et qu’il prenait de plus en plus d’ampleur.

Quand je me regardais dans la glace, je ne voyais plus que lui, bien évidemment. Fin février, c’est-à-dire quasiment 6 mois plus tard, il était toujours là. Fervente adepte de l’argile, j’avais bien sûr essayer ce remède, mais cela n’avait rien donné.

Mon cerveau commençait à s’emballer : ok, il va falloir que je prenne un rendez-vous avec un dermato. Le dermato m’enverra voir un chirurgien spécialisé pour me le faire enlever. Cette perspective ne m’enchantait guère!

Alors j’ai décidé de prendre le taureau par les cornes. J’ai surfé sur la toile à la recherche de traitements naturels et efficaces. Et ce que j’ai lu sur le vinaigre de cidre m’a tout de suite séduite. Pas un instant à perdre, tentons l’expérience.

Je vais vous la jouer avant/après!

Voici donc la photo de l’intrus disgracieux prise la semaine dernière!

Le vinaigre de cidre pour supprimer un kyste sébacé

Le vinaigre de cidre a de fortes propriétés anti-bactériennes, anti-fongiques et antiseptiques. En fait, ses qualités anti-microbiennes sont toutes appropriées comme agent de nettoyage. Dans le cas d’un kyste sébacé, elles nettoient le kyste infecté de ses bactéries.

Voici la procédure:

  • tremper un coton-tige dans du ,
  • appliquer sur votre kyste pendant quelques secondes,
  • si vous vous sentez une sensation de brûlure ou si votre peau est trop sensible, diluer le vinaigre avec un peu d’eau, puis l’appliquer sur votre kyste.
  • à faire, 3-4 fois par jour.

En ce qui me concerne, en une semaine de traitement, à raison de 3 fois par jour, le kyste a fini par se dessécher, une croûte est apparue. Puis elle est  tombée toute seule.

Et voici le résultat, photo prise aujourd’hui, soit une semaine plus tard!

Le vinaigre de cidre, un grand guérisseur

On trouve sur internet beaucoup d’informations sur le vinaigre de cidre. Il est très riche en phosphore, calcium, magnésium, soufre, fluor, fer, bore et silice et il a une exceptionnelle teneur en potassium qui renforce le muscle cardiaque. Ce qui fait de lui : un grand tonique du système nerveux et du cœur, un anti-fatigue, un nettoyeur et régénérant cellulaire, un reminéralisant hors-pair car il favorise l’assimilation des minéraux, un stimulant digestif, un immunostimulant, un anti-cholestérol…

Le vinaigre serait donc bon pour tout : rhume, troubles circulatoires, troubles intestinaux, hypertension, problèmes de pieds, problèmes de peau, douleurs articulaires ou musculaires, coups de soleils et piqûres d’insectes… En plus, c’est un produit vivant : il contient des bactéries qui ensemencent la flore intestinale et stimulent le système immunitaire.

Le boost du matin : vinaigre de cidre, citron, eau chaude

Le matin à jeun, pour bien démarrer la journée : décrasser et préparer l’organisme en expulsant les toxines du foie et stimulant les enzymes digestives pour mieux assimiler les nutriments.

La recette est simple:

  • un verre d’eau chaude,
  • 1 cuillerée à soupe de
  • et le jus d’un demi citron bio

Se soigner avec le vinaigre de cidre, c’est simplissime. Alors, essayez et faites-moi part des résultats que vous avez obtenus dans les commentaires.

Bonne santé à toutes et tous!