Archives pour la catégorie L’eau

La mémoire de l’eau

Un magnifique documentaire sur les travaux concernant la mémoire de l’eau de feu Jacques Benveniste, mort en 2004,  repris par le prix Nobel de médecine Luc Montagnier est paru en début de semaine sur France 5.

Je vous invite à le visionner rapidement car c’est un changement total de paradigme auxquelles ces découvertes invitent pour la science de demain et à faire circuler cette information capitale autour de vous. Avec de telles avancées, plus besoin de médicaments ni de laboratoires pharmaceutiques. Une nouvelle ère pourrait s’ouvrir dans le domaine de la santé.

 

 

Contrôle sanitaire de la qualité de l’eau potable

On vient de m’informer de l’existence récente d’un site du Ministère en charge de la santé permettant de connaître la qualité de l’eau du robinet dans sa commune.

Plus besoin d’aller en mairie lire le panneau concernant la qualité de l’eau de votre ville.
Trouvez votre commune sur la carte et vous aurez le résultat . . .

http://www.sante.gouv.fr/resultats-du-controle-sanitaire-de-la-qualite-de-l-eau-potable.html

L’eau des fontaines parisiennes

Boire de l’eau de source à Paris : c’est une chance inouïe.

Alors n’hésitez pas, tous à vos bidons. Et en plus, c’est gratuit.

Petit rappel : un adulte doit boire entre 1 litre et 1,5 litre d’eau par jour.

Si vous y ajoutez quoi que ce soit (sirop, café, thé, tisane, etc.), l’eau devient un aliment et ne peut plus être prise en charge par le corps comme de l’eau. En devenant un aliment, elle n’assure donc plus sa fonction qui est de nettoyer votre organisme.

L’eau de source des trois fontaines de Paris -Madone (75018), Verlaine (75013) et Lamartine (75016)- est analysée régulièrement.

Voici les résultats de ces analyses qui m’ont gentiment été communiqués par l’A.R.S. Ile-de-France.

Pour connaître les adresses des fontaines, cliquez ici.

Fontaine Verlaine 75013, septembre 2011

Fontaine Lamartine 75016, septembre 2011

Fontaine Madone 75018, septembre 2011

GasLand, sortie nationale le 6 avril 2011

Mercredi 6 Avril, le film Gasland, le documentaire de Josh Fox sur la fracturation hydraulique, sélectionné aux Oscars et primé au festival du documentaire de Sundance, est sorti dans les salles de cinéma françaises.

Sujet : « De l’eau du robinet inflammable, des animaux morts, des habitants malades, des nappes polluées… Le tableau brossé par Josh Fox dans le documentaire GasLand, lauréat à Sundance et qui a été diffusé aux Etats-Unis le 21 juin 2010 sur HBO, fait réfléchir. Bien sûr, comme chez Michael Moore, tout est ici à charge et l’industrie combat farouchement ses affirmations. Mais en pleine marée noire, et à mesure que les accidents (fuites, explosions) se multiplient sur la terre ferme, les politiques commencent à exiger des enquêtes qui pourraient mener à davantage de régulations. Histoire de ne pas sacrifier l’eau potable, notamment en amont de New York, sur l’autel du gaz et de l’indépendance énergétique. Le gaz de schiste est le nouvel eldorado américain. Les Etats-Unis sont devenus en 2009 le premier producteur mondial de gaz naturel, devant la Russie. Une percée en grande partie due à l’exploitation de ces gisements prisonniers sous la roche, parfois à près de 3.000 mètres de profondeur. » (par Philippe Berry, journaliste à 20minutes.fr)

Voici une version inédite de GASLAND avec l’aimable autorisation de KANIBAL Films Distribution, prise sur le site www.pasdegazdeschistes.rd-h.fr. Cette version de 46 minutes a été réalisée par le Collectif Citoyen Lotois NON aux gaz de schiste afin d’être projetée partout en France lors de débats citoyens.

Nous vous encourageons à aller voir ce film au cinéma en version originale.

Pour plus de renseignements sur ce film : www.gaslandthemovie.com.

Voici une autre vidéo sur le sujet mais en France : un bras de fer s’est engagé début mars dans le bassin parisien entre les compagnies pétrolières américaines et les collectifs écologistes.

Prière pour Fukushima : Cérémonie de l’eau avec le Dr Masaru Emoto 31/03/2011

Le Dr Masaru Emoto, bien connu pour ses recherches sur l’eau et sur sa réceptivité aux pensées et aux émotions invite la planète à le rejoindre pour une cérémonie de prière qui aura lieu le jeudi 31 mars 2011 à midi.

Pour toutes les personnes autour du monde

S’il vous plaît envoyez vos prières d’amour et de gratitude à l’eau des centrales nucléaires à Fukushima, Japon!

Après le séisme de magnitude 9 massive et le surréaliste tsunami, plus de 10.000 personnes sont toujours portées disparues … même maintenant …  16 jours ont passé déjà depuis la catastrophe.  Le pire est que l’eau dans les réacteurs des centrales nucléaires Fukushima a commencé à fuir, et à contaminer l’océan, l’air et les molécules d’eau des zones environnantes.
La sagesse humaine n’a pas été en mesure de faire beaucoup pour résoudre le problème, mais nous essayons seulement de refroidir la colère des matières radioactives dans les réacteurs en évacuant l’eau à leur disposition.
N’y a-t-il vraiment rien d’autre à faire?
Je pense que si ! Pendant plus de vingt années de recherche à mesurer le hado et la technologie des cristaux d’eau photographique, j’ai été témoin de ce que l’eau peut devenir positive quand elle reçoit la vibration pure de la prière de l’homme, peu importe comment elle est loin.
La formule de l’énergie d’Albert Einstein, E = MC2 signifie en réalité que de l’énergie = nombre de personnes et de la place de la conscience des gens. Il est maintenant temps de comprendre le vrai sens.
Joignons-nous tous la cérémonie de prière en tant que citoyens de la planète Terre.
Je voudrais demander à toutes les personnes, pas seulement au Japon, mais partout dans le monde s’il vous plaît de nous aider à trouver une issue à la crise de cette planète!

La procédure de la prière est la suivante

Nom de la cérémonie:

« Envoyons nos pensées d’amour et de gratitude à toutes les eaux dans les centrales nucléaires à Fukushima »  

Jour et heure:

31 mars 2011 (jeudi)

12:00 midi dans chaque fuseau horaire

S’il vous plaît dire la phrase suivante:

« L’eau de la centrale nucléaire de Fukushima, nous sommes désolés de vous faire souffrir.

S’il vous plaît pardonnez-nous. Nous vous remercions, et nous vous aimons ».

S’il vous plaît dites-le à haute voix ou dans votre tête.

Répétez trois fois en joignant les mains dans une position de prière.

S’il vous plaît offrez votre prière sincère.

 

Merci beaucoup du fond du cœur.

Avec amour et de gratitude,

Masaru Emoto

Messager de l’eau

Visitez le site de Masaru Emoto

L’eau, un bien précieux : « Marchands d’eau »

Arte a diffusé le 22 mars 2011 un documentaire sur l’eau « Water makes money » ou « Marchands d’eau ».

L’eau, bien commun de l’humanité, n’a pas de prix. Et pourtant elle coûte de plus en plus cher aux consommateurs car certains en ont une fait marchandise qui a contribué à les engraisser.

En France, Veolia et Suez gèrent 80 % de l’approvisionnement en eau dans le cadre de partenariats public-privé (PPP) qui voient les communes rester propriétaires des infrastructures et déléguer l’exploitation aux entreprises privées. Mais alors que ce modèle rencontre un indéniable succès à l’étranger, de plus en plus de municipalités tentent de reprendre le contrôle de l’eau dans l’Hexagone.

(Allemagne, 2010, 75mn)
ZDF

Date de première diffusion: Mar., 22. mars 2011, 20h42
Date(s) de rediffusion: Jeudi, 31. mars 2011, 14h45

Revoir le film à partir du site d’Arte

Water makes money – videos.arte.tv.

L’eau en bouteille, pour qui ? – videos.arte.tv

Un autre reportage sur l’eau

En bouteille cette fois-ci.

Diffusé sur Arte le 22 mars 2011.

Comment justifier que les Londoniens boivent de l’eau mise en bouteilles aux îles Fidji quand, dans le même temps, 35 % de la population de ces îles n’a pas d’accès à l’eau potable ? Beaucoup d’Européens ont ainsi renoncé à boire l’eau, pourtant de qualité, qui sort du robinet et consomment de l’eau en bouteilles. La branche prévoit pour les années à venir une croissance de plus de 30 %. Pourtant, les dégâts causés à l’environnement par le développement de ce marché sont plus qu’alarmants : chaque année, le seul transport de ces bouteilles du lieu de production au consommateur produit plusieurs centaines de milliers de tonnes de CO2. De son côté, la fabrication des bouteilles de plastique engloutit 1,5 milliard de barils de pétrole. Et enfin, une bouteille sur quatre seulement est recyclée, le reste polluant les sols et les eaux naturelles pour des siècles. Chère victoire du marketing sur le bon sens.

(Royaume Uni , 2010, 27mn)

ZDF

Date de première diffusion: Mar., 22. mars 2011, 21h59

Date(s) de rediffusion: Jeudi, 31. mars 2011, 16h00

Voir le film : désolée, le film n’est plus disponible!

L’eau en bouteille, pour qui ? – videos.arte.tv.