Nos amis, les arbres

J’ai toujours adoré les arbres. Leur force tranquille. Leur rythme au fil des saisons, reflet du chemin à parcourir en chacun de nous. A l’heure où j’écris ce post, le 4 mars 2020, nous sommes à quelques semaines de l’équinoxe de printemps. Et les arbres ont déjà élaboré tous les petits bourgeons qui bientôt vont éclore et devenir de belles feuilles prêtes à se nourrir de soleil, de lumière.

Vous avez  certainement déjà entendu ce proverbe amérindien : “Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonné, le dernier poisson pêché, alors vous découvrirez que l’argent ne se mange pas.” Elle est malheureusement de plus en plus d’actualité.

Hier soir, sur France 5, un magnifique documentaire sur les arbres et l’absolue nécessité de renouer avec eux, de les respecter, de leur (re)faire de la place. Il en va de notre survie à tous. Les arbres sont des êtres végétaux incontournables pour l’équilibre planétaire, pour la santé de la terre, des sols. Je salue la vision globale de ce documentaire et la profondeur de sa réflexion. Merci infiniment à Marie-France Barrier d’avoir réalisé ce film, “Le Temps des Arbres”.

Le Temps des Arbres

Il reste un mois pour que le maximum de personnes visionnent ce documentaire. Je compte sur vous pour faire circuler cette information essentielle par les temps qui courent!
Prenez bien soin de vous,
Agnès B.

Des légumes dans les bouchons

L’année dernière, des légumes se sont mis à pousser sur le terre-plein du boulevard Henri Sellier à Suresnes, dans le 92, au beau milieu d’une circulation intense.

Les initiatives vertes sont de plus en plus nombreuses en milieu urbain. Il serait bon que cette vague bio soit répercutée au niveau national. En effet, fin 2009, 16 446 exploitations agricoles étaient engagées dans la production biologique avec 677 513 ha, soit 2,46% de la surface agricole utilisée (SAU) nationale.

A peine 3%, un chiffre ridicule.

Comme j’ai trouvé cette idée sympa, je souhaitai la partager et j’ai fait quelques photos avec un téléphone portable. Donc, désolée pour la qualité.

[slideshow]