Corruption et HCQ

Je relaie ici une info en provenance de Guillaume Chopin (Association Santé Naturelle).  Il nous présente :

C O V I D : le documentaire CHOC d’Alexandre Chavouet
à diffuser d’urgence

On y parle de la saga de l’hydroxychloroquine et des récentes études qui prouvent son efficacité. Ces études n’ont pas fait la Une des médias mainstream. Et pour cause! Vous comprendrez pourquoi en regardant ce documentaire.

Et cela va dans le même sens que l’éditorial du 13/11/2020 écrit par Kamran Abbasi, le rédacteur en chef du British Medical Journal. Si vous ne connaissez pas, sachez que cette  revue médicale britannique existe  depuis 1840. C’est l’une des revues de médecine générale les plus lues dans le monde.

Son titre est sans  équivoque : « Covid-19 : politicisation, “corruption » and suppression of science ». Pas besoin d’être un dieu en anglais pour comprendre. Mais, sait-on jamais, voici la traduction: « Covid-19 : politisation, corruption et suppression de la science ».

Pour vous donner une idée, je vous en traduis ici les 2 premiers paragraphes :

Les politiciens et les gouvernements bâillonnent la science. Ils le font dans l'intérêt public, disent-ils, pour accélérer la disponibilité des diagnostics et des traitements. Ils le font pour soutenir l'innovation, pour amener les produits sur le marché à une vitesse sans précédent. Ces deux raisons sont en partie plausibles; les plus grandes tromperies se fondent sur un grain de vérité. Mais le comportement sous-jacent est troublant: la science est bâillonnée à des fins politiques et financières. Le Covid-19 a déclenché la corruption de l'État à grande échelle et est néfaste pour la santé publique. Les politiciens et l'industrie sont responsables de ce détournement de fonds opportuniste. Il en va de même pour les scientifiques et les experts en santé. La pandémie a révélé comment le complexe médico-politique peut être manipulé dans une urgence - un moment où il est encore plus important de sauvegarder la science.

Voici la lettre de Guillaume Chopin :

« Chers amis,

J’en suis encore sous le choc.

Enfin un vrai travail de journalisme d’investigation sur la crise de la COVID !

Enfin la vérité sur le protocole du Pr Raoult, décrié par les médias malgré plus de 100 études scientifiques favorables !

Enfin des experts qui témoignent, à visage découvert, des remèdes naturels qui marchent contre la Covid-19 : la vitamine D, le zinc, la vitamine C, et d’autres encore !

Tout est révélé dans ce documentaire incroyable d’Alexandre Chavouet… »

Accédez ici pendant 10 jours au film dans son intégralité 

Vite, dépêchez-vous de voir ce fantastique documentaire et de le transférer à vos amis !

Si jamais la censure se déchainait, vous pourriez aussi le retrouver à cet endroit : https://odysee.com/@Vivresainement:f/mal-traites-le-documentaire-choc-sur-la-covid-19:9

Bon visionnage,

Bien à vous,

Agnès B.

8 réflexions sur « Corruption et HCQ »

  1. Bonjour,
    J’ai vu la bande annonce du documentaire mais n’ai pu accéder à la version complète. Je renseigne mon adresse mail comme demandé et je clique comme demandé depuis hier soir, mais aucun lien n’arrive dans mes courriels. Les personnes de mon entourage auxquelles j’ai transmis le tuyau en sont au même point.
    Vous avez une explication?
    Dans l’attente, je vous souhaite une belle journée.
    Bien à vous.
    Christèle FORT

    1. Oups, j’avais fait une erreur de lien.
      J’ai intégré un nouveau lien.
      Ça devrait fonctionner maintenant en renseignant votre adresse mail.
      Je viens de la faire et ça a marché!
      Merci de confirmer que ça marche…
      Bon visionnage.
      Agnès B.

    2. L’explication fort probable est celle-ci (je parle d’expérience, puisque j’ai eu le même problème que vous). Si vôtre adresse électronique est hébergée sur un serveur français, elle aura été filtrée (censurée) par les opérateurs qui ont sans doute reçu l’injonction de filtrer tout ce qui fait référence au film «Maltraités». Je possède plusieurs adresses mail, et après plusieurs recherches, je me suis aperçu que les courrier à émettre ou à recevoir qui contenaient des références au film en question (titre du film, lien…) étaient bloqués par les seules adresse hébergées sur des serveurs français.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.