Séance biorésonance Biospect

90,00

Séance de biorésonance NLS (Non Linéaire Système) Biospect.

Durée 1h15

Consultation « Biospect Pro 3D » en 4 étapes:

  • investigation,
  • analyse,
  • envoi de fréquences correctrice,
  • et contrôle.

Mise en évidence des terrains fréquentiels en déséquilibre et ré-harmonisation par bio-résonance.

Catégorie : Étiquettes : ,

Description

La séance de biorésonance Biospect

Avec le Biospect, les scientifiques russes ont mis au point une technologie pour capter le fonctionnement fréquentiel du corps humain. Le système d’analyse non linéaire (NLS) Biospect est un outil d’analyse et d’investigation unique au monde.

Quelques mots sur la bio-résonance

Chaque cellule est un mini émetteur-récepteur de fréquences électromagnétiques. Lorsque la cellule fonctionne correctement, elle est en harmonie vibratoire avec le groupe cellulaire auquel elle appartient. On dit qu’elle est en cohérence de phase.

Les appareils de bio-résonance émettent des ondes électromagnétiques porteuses d’informations spécifiques qui ont pour objectif:

  • d’entrer en bio-résonance avec les cellules formant un tissu ou un organe,
  • de remettre les cellules en cohérence vibratoire avec l’organisme.

Lorsque la cellule dysfonctionne, elle est en dysharmonie vibratoire avec le groupe cellulaire auquel elle appartient: elle n’est plus en cohérence de phase.

Grâce à un casque qui émet des signaux électromagnétiques précis et de très faibles intensités, l’appareil analyse la cohésion du système biologique pour déceler les états instables et favoriser le retour à un état d’équilibre stable physiologique.

Il s’agit bien d’une correction électromagnétique au niveau cellulaire visant à conserver la cohérence vibratoire de l’ensemble de l’organisme. Nous parlerons de correction de terrain.

Il n’y a pas d’action thérapeutique sur des maladies.
Il n’y a pas de relation entre une incohérence vibratoire et le diagnostic et/ou le traitement d’une maladie.

A quoi sert le casque pendant la séance Biospect?

  1. Impulsion électromagnétique faible
  2. En réaction, échange d’informations sur les fréquences de communication cerveau-organe
  3. Lecture en infrarouge de ces fréquences
  4. Traduction sous forme d’une « signature fréquentielle »

On compare ensuite cette signature fréquentielle au catalogue de signatures fréquentielles contenues dans le Biospect.

Ceci permet d’identifier:

  • le(s) terrain(s) en dysharmonie,
  • les fréquences correctrices correspondant à des produits connus,
  • les fréquences correctrices correspondant à des états émotionnels,
  • des fréquences correctrices particulières : situations géobiologiques, corps énergétiques, etc.

Le praticien en bio-résonance choisit une ou plusieurs fréquences correctrices. Il l’envoie dans le but de remettre la cellule en cohérence vibratoire. Il s’agit d’une correction du terrain vibratoire de l’organisme.

Concrètement, le signal correcteur transite via le casque interface et via la plaque interface que le sujet tient entre ses mains ou contre la peau.

De plus, il est possible de transférer ces fréquences correctrices sur une matrice neutre : eau, alcool, lactose, onguent ou sur un aimant spécifique pour un effet permanent.

Important

Le Biospect n’est pas destiné à un usage médical.

Il ne peut pas être utilisé pour le diagnostic ou le traitement d’une maladie, ni effectuer des analyses ou anamnèses permettant de tirer des conclusions médicales.

 

 

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Séance biorésonance Biospect”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.