Archives du mot-clé criirad

Communiqué CRIIRAD 07/04/2011

Voici le communiqué de la CRIIRAD publié hier.

Contamination de la France par les rejets de la centrale Fukushima Daiichi : quels sont les risques?

Accédez au communiqué du 07/04/2011

Voir aussi

http://www.criirad.org/actualites/dossier2011/japon/iode_131_dose_inhalation.pdf

http://www.criirad.org/actualites/dossier2011/japon/iode_131_dose_ingestion.pdf

Pétition de la CRIIRAD

Transparence sur la radioactivité de l’air pour la protection des citoyens

En date du 26 mars 2011, la CRIIRAD a lancé une pétition pour rendre publics les chiffres concernant la radioactivité de l’air confisqués par les Etats. La date de validité de la pétition est l’obtention de la levée du secret.
Voici ce que demande la CRIIRAD :

« A l’attention de tous les gouvernements,

Plus de 60 laboratoires d’analyse équipés de détecteurs de très haute précision sont répartis sur l’ensemble de notre planète et contrôlent quotidiennement la radioactivité de l’air. Leur mission : rechercher les très faibles quantités de produits radioactifs qui pourraient indiquer qu’un essai nucléaire a été effectué en violation du Traité d’Interdiction Complète des Essais Nucléaires (TICEN).

Les résultats de ces analyses permettraient de suivre, jour après jour, et depuis le 12 mars 2011, l’avancée des masses d’air contaminé par les rejets radioactifs de la centrale nucléaire de FUKUSHIMA DAIICHII.

C’est impossible car les données sont confisquées par les Etats. Les résultats sont transmis à des organismes officiels qu’ils sélectionnent et qui sont tenus de ne rien divulguer. Le réseau international de mesure est financé par de l’argent public. Les populations ont droit à cette information. Tous les chiffres doivent être publiés et non pas quelques chiffres soigneusement choisis par les autorités.

J’exige que les résultats d’analyse de la radioactivité de l’air du réseau soient rendus publics, INTEGRALEMENT ET SANS DELAIS . Payés par les citoyens de l’ensemble des pays, ils doivent leur être accessibles et servir à leur protection ».

Téléchargez la pétition CRIIRAD au format PDF

Get the CRIIRAD petition

Signez la pétition

Nuage radioactif : communiqué de la CRIIRAD du 25/03/2011 15h00

Après « Colère et Indignation », volet n°1 du 23/03/2011, communiqué dans lequel la CRIIRAD appelait tous les citoyens du monde à saisir les gouvernements afin que les chiffres concernant la radioactivité ne soient plus tenus secrets et soient accessibles à tous car nous sommes tous concernés,  nous attendions la suite. Eh bien, la voici.

COLERE ET INDIGNATION

VOLET N°2 :

Alors que les masses d’air contaminé ont été détectées en Islande, en Suède, en Finlande et en Allemagne, la CRIIRAD dénonce les dissimulations du Département de L’Energie des Etats-Unis. Elle réitère son appel à se mobiliser afin que tous les résultats d’analyse du réseau du CTBTO soient rendus publics. Les Etats qui s’y opposent doivent être identifiés. C’est par exemple le cas de la France. Chaque citoyen doit connaitre l’identité de ceux qui le privent d’informations fiables sur le niveau de radioactivité de l’air qu’il respire…

Lire la suite dans le communiqué complet

Nuage radioactif : Communiqué de la CRIIRAD du 24/03/2011

Le nuage radioactif en provenance de la centrale de Fukushima a atteint le territoire français le 23/03/2011 d’après les modélisations.

A ce jour, la question critique du refroidissement n’est résolue ni pour les réacteurs n°1, n°2 et n°3, ni pour les piscines de stockage des combustibles irradiés. Sur la base des informations disponibles, il paraît peu probable que les rejets soient stoppés dans les prochains jours.

L’augmentation de la radioactivité de l’air se poursuivra donc sur, au minimum, une quinzaine de jours.

Lire l’intégralité du communiqué du 24/03/2011 16h00

La CRIIRAD en colère et communiqué de Next-up du 23/03/2011

La CRIIRAD lance un appel international, invitant citoyens, associations, scientifiques, élus… de tous les pays à se mobiliser à ses côtés afin d’exiger que les résultats relatifs à la contamination radioactive de l’air, obtenus grâce à l’argent public, soient mis à disposition du public et servent à sa protection.

Communiqué de la CRIIRAD du 23 mars 2011 :

« Colère et indignation » – volet n°1

J’y ajoute le communiqué de l’organisation Next-up du 23 mars lui aussi, qui remet les points sur les i quant au danger du nuage radioactif.

Communiqué NEXT-UP du 23 mars 2011 :

Protégez-vous_de_l’essentiel_le_risque_c’est_l’inhalation_par_voies_aeriennes_et_ingérer_des_particules_radioactives