Oreillettes AIRCOM A1 anti-ondes Airtube

Chères lectrices, chers lecteurs,

Aujourd’hui, j’ai choisi de vous présenter les oreillettes Aircom à tube d’air car je les utilise depuis quelque temps et j’en suis absolument ravie. Après avoir essayé différents casques et oreillettes avec toujours le même résultat, des sensations de douleur bizarre au niveau des lobes des oreilles, j’ai enfin trouvé un produit qui ne me fait pas souffrir et que je ne rechigne pas à utiliser, bien au contraire.

Le son est superbe, vraiment différent des autres types d’oreillettes, et grâce à sa technologie à tube d’air,  les basses ou hautes fréquences n’arrivent ni aux oreilles ni cerveau.

AIRCOM A1 Oreillette Stéréohttp://geobioenergies.com/client/cache/produit/500_______1aircom-a1blanc_1491.jpg

Conçue pour produire une sensation unique d’écoute musicale, l’oreillette stéréo A1 Aircom met en évidence la qualité réelle de la musique qui s’anime comme si vous étiez au premier rang d’un concert en direct. Sa technologie brevetée utilise un tube creux dans lequel l’air circule afin de diffuser un son naturel équilibré, et produire plus d’amplitude.
Les micro-écouteurs du kit piéton A1 Aircom sont parmi les plus petits disponibles sur le marché, ils sont dotés de bouchons d’isolation empêchant les bruits indésirables de pénétrer dans les oreilles. Pour une adaptation optimale des micro-écouteurs à toutes les oreilles, des paires d’embouts dans 3 tailles (S,M,L) sont fournies avec l’Aircom A1.
La technologie Aircom produit non seulement une excellente acoustique, mais en utilisant l’air comme mécanisme de transmission, elle protège les oreilles de l’utilisateur, les yeux et le cerveau de tout contact direct avec l’énergie élevée des ondes électromagnétiques ou hyperfréquences émises par les smartphones.
Des tests en laboratoire montrent des niveaux de DAS (SAR) proches de zéro, permettant d’utiliser un téléphone portable librement, sans être exposé à des puissances de rayonnements de hautes fréquences intenses (en se basant sur le niveau de DAS le plus bas testé et pour une valeur mesurée de 1/100e ou de 0,01 W / kg).

A nouveau, Aircom se différencie par la qualité de son design. Avec ses formes épurées et sa finition à triple couche semi-brillante d’un beau blanc ou noir pur subtilement souligné par son marquage argenté, l’oreillette A1 est vraiment très branchée !

Caractéristiques techniques

  • Couleur du kit : blanc ou noir, tube à air transparent
  • Écouteurs : 2 stéréo avec haut parleur
  • Microphone  : intégré au bouton marche-arrêt / mute
  • Impédance : 16 Ω
  • Sensibilité à l’entrée  : 97 dB à 1 KHz
  • Réponse en fréquence : 20 Hz à 20 KHz (20-20KHz tension d’entrée 126 mV)
  • Amplificateur sonore : conforme à la technologie Aircom™
  • Dimensions : longueur totale du fil du kit 135 cm, longueur du tube à air 16 cm (chacun)
  • Connectique : prise audio jack 3.5 mm / 4 pôles stéréo plaquée or
  • Accessoires : 3 paires de bouchons d’isolation tailles S, M, L fournies
  • Compatibilité : Iphone (tous les modèles), smartphones récents, tablettes
  • Une boite d’emballage avec notice an anglais et en français
Les oreillettes Aircom A1 sont protégées par le brevet US. Pat. N° 6453044

Tarif : 40€ + frais de port

Disponible en noir ou blanc


Buy Now Button

Pour tous renseignements, vous pouvez me joindre sur geobiologie-sante@live.fr ou au 0608744934.

Réaliser un câble USB de mise à la terre

Entourant les appareils électriques tels que les imprimantes, les écrans de télévisions et d’ordinateurs, les téléphones DECT ou filaires, un champ électromagnétique (CEM) basse fréquence (50Hz) assez fort est bien présent  : il s’étend à 2,50 mètres sans peine. Il faut veiller à mettre ces différents appareils à distance raisonnable des lieux de stationnement/repos dans tous les cas !

Car ce champ électromagnétique perturbe le fonctionnement électrique de votre corps et de ses cellules. Ainsi lorsque vous êtes en train de travailler à votre bureau devant votre ordinateur, avec l’imprimante non loin et le DECT à proximité, pas évident de se tenir éloigné des CEM et votre corps subit un stress électrique intense.

Les CEM basse fréquence (comme les CEM hautes fréquences d’ailleurs, mais c’est une autre histoire) contribue à ouvrir la barrière hémato-encéphalique (BHE), qui est la barrière sang-cerveau, qui protège votre cerveau des agents pathogènes, des toxines et des hormones circulant dans le sang. Elle représente un filtre extrêmement sélectif, à travers lequel les aliments nécessaires au cerveau sont transmis, et les déchets sont éliminés.

Il est donc extrêmement important de réduire au maximum les CEM pour que le corps puisse maintenir sa capacité naturelle à être en bonne santé, en équilibre.

Comment minimiser le champ basse fréquence?

Il existe une solution pour minimiser voire annuler ce champ pour les appareils munis d’un port USB, c’est de prendre un câble avec une prise USB  et de le relier à la terre. On peut en acheter un, mais c’est assez cher. On peut aussi le fabriquer soi-même.

Attention, la première chose à vérifier bien sûr est la qualité de la mise à la terre de votre logement. Si possible entre 10 et 20 ohms. Une petite anomalie à signaler en ce début bien entamé de 21e siècle : dans une ville comme Paris, notre belle capitale, 40 à 50 % des immeubles ne sont pas reliés à la terre.

Méthode

Voici le fruit de mon électrosensibilité et du bidouillage mis au point par un électricien (R. Cardim).

Prenez un câble muni d’une prise USB dont vous n’avez pas besoin.
Couper l’extrémité non USB du câble, le dénuder sur 2 ou 3 cm en faisant bien attention à ne pas couper la tresse.
Quand le câble est dénudé, vous verrez clairement une tresse et plusieurs fils emballés dans une gaine alu.
La tresse, c’est la masse qui va servir de terre.

On retire les fils de leur gaine alu, on les coupe de façon à ce qu’aucune extrémité de fil n’en touche une autre (ceci afin d’éviter les court-circuits).

On scotche les fils ainsi coupés ensemble. On coupe la gaine alu à ras.

On vrille la tresse de masse sur elle-même, on y met de la soudure pour la rigidifier, on l’introduit dans la pince-crocodile, on remet un peu de soudure et on écrase l’embout creux de la pince-crocodile sur la tresse soudée avec une pince universelle ou multiprise.

Pour finir, on remet un coup de scotch autour du câble et de l’embout de la pince-croco.
Et voilà, le tour est joué.

Il ne reste plus qu’à connecter ce câble USB à votre appareil et la pince-croco sur la terre d’une prise électrique murale : et là plus de champ basse fréquence. Lorsque l’on connecte de cette façon un serveur Freebox par exemple, eh bien, on fait d’une pierre deux coups. Car tous les appareils reliés au serveur, la box HDMI et le téléphone DECT, seront eux aussi à la terre.

On peut ainsi connecter à la terre tout appareil muni de port USB et n’ayant pas de fiche de terre afin de réduire la pollution basse fréquence en évacuant les CEM, c’est-à-dire les champs électromagnétiques.

Pour ceux qui préfèrent regarder une vidéo sur la réalisation d’un câble USB de mise à la terre, je vous suggère ce tuto qui est très bien fait : https://www.youtube.com/watch?v=cERqYXIG82c

Bonne création.

Et si vous avez besoin d’une expertise électromagnétique complète de votre domicile, n’hésitez pas à me contacter.

Déconnecter le DECT et le CPL de la Freebox Revolution

Déconnecter le DECT de la Freebox Révolution

Voici la trouvaille et les explications de Vincent Givord.

Bonne nouvelle dans le domaine des hautes fréquences : il est enfin possible de déconnecter l’abominable DECT qui pollue la Freebox V6 dite Révolution.

Méthode

Pour ce faire, pas besoin de passer par l’interface internet. On va directement sur la Freebox.
On commence par débrancher la Freebox puis on la rebranche, ce qui télécharge automatiquement la dernière mise à jour de soft.
En l’occurrence, cette option de déconnection DECT est apparue avec la version 1.1.6
Quand l’heure est s’affiche, appuyer sur la flèche jaune dirigée vers la droite
Le menu suivant s’affiche. Choisir le chemin avec les mots en gras soulignés

ADSL
Air Media
Afficheur
Connexion
Fibre
Téléphonie >
Système
Wifi

Journal Appel
Pin DECT
enregistrements >
désenregistrements
DECT

ouvert
fermé

Le wifi est déconnectable par le biais du menu wifi très simplement
Reste la problématique du CPL…
Car les box Internet et TV sont reliées/reliables par CPL via le transformateur qui alimente chacune des box et qui possède un câble en plus (CPL). C’était le cas chez le consultant chez qui j’étais et j’ai senti la différence (et lui aussi) quand on a débranché les connexions. Il y a normalement moyen de les relier par câble directement hors CPL.

Déconnecter le CPL de la Freebox Révolution

En effet le CPL transforme votre circuit électrique en antenne, sauf s’il est entièrement réalisé en câble blindés (ce qui est rarement le cas).

Pour déconnecter le CPL, rien de plus facile. Il suffit de :

  • débrancher la partie éthernet du cordon qui relie le Freebox server au Freeplug pour ne laisser brancher que la connectique électrique,
  • connecter le Freebox Server à l’ordinateur à l’aide d’un câble éthernet

Comment minimiser le champ basse fréquence?

Entourant la Freebox, un champ électrique BF est bien présent et s’étend à 2,50 mètres sans peine. Il faut veiller à mettre la Freebox à distance raisonnable des lieux de stationnement/repos dans tous les cas ! Mais il existe une solution pour minimiser voire annuler ce champ, c’est de prendre un câble avec une prise USB et de le relier à la terre. On peut en acheter un, c’est assez cher. On peut aussi le fabriquer soi-même.

Méthode

Voici le fruit de mon électrosensibilité et du bidouillage mis au point par Roy Cardim.

Prenez un câble muni d’une prise USB dont vous n’avez pas besoin.
Couper l’extrémité non USB du câble, le dénuder sur 2 ou 3 cm en faisant bien attention à ne pas couper la tresse.
Quand le câble est dénudé, vous verrez clairement une tresse et plusieurs fils emballés dans une gaine alu.
La tresse, c’est la masse qui va servir de terre.

On retire les fils de leur gaine alu, on les coupe de façon à ce qu’aucune extrémité de fil n’en touche une autre (ceci afin d’éviter les court-circuits).

On scotche les fils ainsi coupés ensemble. On coupe la gaine alu à ras.

On vrille la tresse de masse sur elle-même, on y met de la soudure pour la rigidifier, on l’introduit dans la pince-crocodile, on remet un peu de soudure et on écrase l’embout creux de la pince-crocodile sur la tresse soudée avec une pince universelle ou multiprise.

Pour finir, on remet un coup de scotch autour du câble et de l’embout de la pince-croco.
Et voilà, le tour est joué.

Il ne reste plus qu’à connecter ce câble USB à la Freebox et la pince-croco sur la terre d’une prise électrique murale : et là plus de champ basse fréquence, sur la Freebox, sur la box HDMI et le téléphone DECT qui y sont reliés.

On peut ainsi connecter à la terre tout appareil muni de port USB et n’ayant pas de fiche de terre afin de réduire la pollution basse fréquence en évacuant les CEM, c’est-à-dire les champs électromagnétiques.

Harmonisation des lieux

Je suis praticienne de l’I.G.A, l’Institut de Géobiophysique® Appliquée. La Géobiophysique® vise à comprendre les effets perturbants des rayonnements électromagnétiques naturels et artificiels sur le vivant et à y apporter des solutions. Au-delà de la géobiologie, qui ne prend en compte que l’environnement, la Géobiophysique® s’intéresse aux habitants des lieux et met en œuvre une démarche d’assainissement de l’habitat et de retour à l’équilibre énergétique des personnes.

La Géobiophysique® prend également en compte d’autres pathologies, qu’elle ne prétend pas soigner ou guérir – c’est le rôle du médecin – mais accompagner en agissant sur leur aspect informationnel. Il s’agit d’une action complémentaire à la médecine conventionnelle, susceptible de lui apporter une aide significative, tant dans la prévention que dans l’accompagnement vers le retour à la santé.

Lorsque j’interviens sur un lieu -appartement, maison, bureau, boutique-, mon travail comporte deux axes :

        1. Analyse et harmonisation des lieux

L’analyse consiste à rechercher :

  • les champs électromagnétiques naturels (présence de failles géologiques, de veines d’eau souterraines, de perturbations du champ magnétique terrestre connues sous le nom de réseaux cosmotelluriques Hartmann et Curry, etc.) qui ont un effet préjudiciable sur la santé, surtout si votre lit, votre canapé ou votre bureau se situent à l’aplomb d’une ou plusieurs de ces zones géo-pathogènes.
  • les champs électromagnétiques artificiels :
  1. mesure de votre niveau d’exposition aux champs électromagnétiques basse fréquence issus du courant domestique et des différents appareils électriques, surtout dans les endroits où vous séjournez longtemps (chambres, séjour, cuisine, bureau…)
  2. mesure de votre niveau d’exposition aux champs électromagnétiques haute fréquence issus des nouvelles technologies (antennes-relais, téléphone sans fil DECT, Wifi, Wimax, TNT, four à micro-ondes., etc.)
  • les perturbations subtiles (mémoires des murs, entités, objets chargés négativement, autres…)

L’harmonisation consiste à  :

  • éliminer toutes les causes possibles de perturbations (téléphone DECT, Wifi) et à compenser les effets de celles qui seraient impossibles à éliminer par tous moyens physiques (déplacement des lits en dehors des zones de perturbations ionisantes)
  • la mise en place d’un harmonisateur  : dispositif fonctionnant sur le principe des ondes scalaires (ré-information locale de l’espace) qui compense les effets pathogènes des perturbations telluriques et électromagnétiques naturelles et artificielles. Ce dispositif ne supprime pas les perturbations, mais leurs effets sur le vivant en agissant sur l’information qu’elles véhiculent.

        2. Analyse et harmonisation des personnes

Lorsque le lieu de vie a été remis en état, c’est au tour de tous ses habitants.

L’analyse consiste à :

  • évaluer dans un premier temps votre état énergétique
  • repérer les perturbations bio-énergétiques vous affectant (détection à l’antenne de Lecher)

L’harmonisation consiste à :

  • évacuer les informations perturbantes inscrites dans vos champs cellulaires et les inductions électromagnétiques dues à une exposition prolongée sur point géo-pathogène, à une source électromagnétique artificielle ou à une onde de forme
  • supprimer les blocages énergétiques afin que le corps retrouve ses paramètres initiaux et reprenne de lui-même le chemin vers la santé

L’ensemble du ré-équilibrage du lieu et des personnes peut prendre 3 à 4 heures, mais prend parfois une journée complète de travail.

         3. Tarif

  • Je pratique un tarif horaire de 70€. Un ré-équilibrage du lieu et des personnes varie donc en moyenne entre 210 et 280€.
  • L’harmonisateur que j’utilise est au tarif de 40€.
  • Pour le déplacement, je compte un forfait de 15€ pour Paris intramuros et proche banlieue, 50€ au-delà et dans un périmètre de 50 km autour de Paris. Au-delà de 50 km, forfait à négocier.

Je suis à votre écoute au 06 08 74 49 34, n’hésitez pas à me contacter.